Infinite RPG Awards
MayakuDreams come true

C’est étrange pas vrai ? la façon dont une ville peut vous envoûter, malgré les histoires étranges qui s’y déroulent, malgré les quatre quartiers qui la divisent, malgré son passé trouble. Et pourtant … Bienvenue à Mayaku, la fascinante Mayaku.

tops
sites
Bienvenue
S'inscrire
Guide du nouvel habitant
Contexte
Règlement
Comptes-rendus

Partagez | 
 

 Quartier Est

Mayaku
avatar

Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 29/10/2007

guess what I am capable of



Dim 23 Oct - 18:52



Prédéfinis du quartier Est




Mayaku
avatar

Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 29/10/2007

guess what I am capable of



Sam 26 Déc - 13:24


Shū Tsunehira




Âge : 29 ans.  
Origine(s) : Japonaises
Classe sociale : Basse
Profession : Fournisseur de faux papiers
Casier judiciaire : Au choix
Quartier d'habitation : Est





Caractère


Surdoué • Manipulateur • Solitaire • Misanthrope • Calculateur • Malin • Geek • Cynique


Description



Shū n’a pas franchement le physique d’un criminel dangereux du quartier Est. Et pourtant, bon nombre des plus grandes têtes du coin s’en méfient. Il possède un certain pouvoir sur eux, car, après tout, son statut de fournisseur de faux papier leur est bien utile. Particulièrement intelligent, il sait parfaitement que sa vie ne tient pas à grand-chose ici-bas, c’est pourquoi il joue beaucoup de ses relations présumées pour maintenir les autres à l’écart. Si ces relations existent, personne ne le sait vraiment, mais ses compétences informatiques sont telles qu’il peut tout à fait les avoir créées de toute pièce.





Relations




Selon Mohiel Darren
« Ça arrive. On s’échange des services. Je le garde sous mon aile pour me protéger, mais il sait qu’il n’abusera pas de mes talents d’assassin. »

Selon Shū Tsunehira
« Évidemment, être tueur à gage ça demande d’avoir de multiples identités. Qu’on le croit ou non, je sais que Mohiel Darren se méfie de moi et qu’il m’échange volontiers quelques services contre de nouveaux papiers. Ca me semble utile, oui, oui utile, quand on cherche à vous traquer en permanence ! »



Selon Evie A. Mattwes
« Ce petit génie me fais penser à un serpent. Une lueur froide et foutrement intelligente dans le regard, des réactions et des mots calculés... En sa présence je m'attend constamment à la morsure. Si je le pouvais je l'éviterai un maximum, mais c'est un puits à informations et j'aime les informations. »

Selon Shū Tsunehira
« Cette fille est une petite souris qui se faufile partout. L'expression "les murs ont des oreilles" semble prendre tout son sens avec elle. Quand on la regarde on a l'impression de parler à une gamine superficielle et aguicheuse, facile à contrôler. Mais ça n'est pas le cas. Elle est arrivée à remonter jusqu'à moi et elle m'a proposé un deal. Des infos contre la tranquillité. Elle en sait beaucoup sur moi suffisamment pour m'éviter des ennuis ou m'y plonger la tête la première. Elle pourrai m'être utile dans un avenir proche, j'ai donc accepté. »




Mayaku
avatar

Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 29/10/2007

guess what I am capable of



Sam 26 Déc - 14:51


Mohiel Darren




Âge : 35 ans.  
Origine(s) : Japonaises
Classe sociale : Basse
Profession : Tueur à gage
Casier judiciaire : Violences sur forces de l’ordre
Quartier d'habitation : Est





Caractère


Insensible • Sarcastique • Opportuniste • Blasé • Imposant • Froid • Maniaque • Rigoureux


Description



Lorsque la carrière de militaire de Mohiel a débuté, personne n’aurait pu deviner la tournure qu’allait prendre sa vie, et que celle-ci le guiderait jusqu’au quartier Est. Mais pourtant, expulsé au bout de quelques années de service pour violence sur un autre soldat, Mohiel n’a pas pu se résoudre à reprendre une vie normale. C’est comme ça qu’il est arrivé au quartier Est, et qu’il a fini par devenir tueur à gages. Vivant dans l’ombre, il est très doué pour ne se faire connaitre que des personnes qui ont besoin de ses services. Ses qualifications en font un tueur efficace et discret, et bien que ses exécutions soient purement professionnelles, il ne peut cacher un certain plaisir lorsqu’il donne le coup final. Une chose est sûre, il est préférable que vous ne soyez pas sur sa liste. Personne ne lui a encore échappé.





Relations




Selon Shū Tsunehira
« Evidemment, être tueur à gage ça demande d’avoir de multiples identités. Qu’on le croit ou non, je sais que Mohiel Darren se méfie de moi et qu’il m’échange volontiers quelques services contre de nouveaux papiers. Ca me semble utile, oui, oui utile, quand on cherche à vous traquer en permanence ! »

Selon Mohiel Darren
« Ça arrive. On s’échange des services. Je le garde sous mon aile pour me protéger, mais il sait qu’il n’abusera pas de mes talents d’assassin. »



Selon Atsumi Daihou
« Mohiel sait qu’il joue un jeu dangereux en continuant d’exercer son métier de tueur à gage. Il passe son temps à me convaincre que notre amitié doit être conservée et que jamais rien ne la brisera, mais il fait partie de ma liste noir et savoir qu’il est de mon devoir de l’emmener derrière les barreaux, ça m’effraie. »

Selon Mohiel Darren
« Je ne crois pas à sa liste noire, ni à ce qu’elle soit capable de me mener de l’autre côté de la cellule. Non, Atsumi sait qu’elle compte énormément pour moi. Je suis prêt à tout pour elle. Notre amitié est sacrée. Quitte à désobéir à certaines de nos lois respectives. Des épreuves à surmonter ensemble. Pour nous, rien n’est impossible. Personne ne saura briser le lien que nous entretenons. »



Selon Nagisa
« Je suis satisfait de la personne qu'il est devenu. Principalement grâce à moi, il faut le dire. J'ai ai raison de lui faire confiance. Il est on ne peut plus efficace. »

Selon Mohiel Darren
« Ma renommée à l’Est tient à lui. Je suis le tueur à gage attitré de Nagisa. Le déshonneur, la trahison, ça ne me connaît pas. J’ai fait mes preuves, il a ma confiance. Ce n’est qu’un devoir de respect à respect. »



Selon Evie A. Mattwes
«Bien entendu je connais son identité, ou du moins celle qu'il utilise pour le moment. Je l'ai rencontré sans vraiment me douter du danger que j'encourais. Je lui ai fait comprendre que je savais qui il était et ça n'a pas eu l'air de lui plaire. Je sais qu'il garde un œil sur moi, mais je mentirai si je disais que ça n'était pas réciproque. J'aime son professionnalisme et son efficacité dont sa réputation font largement l'éloge. Je pourrai peut être avoir à recourir à ses services un jour.»

Mohiel Darren
« Cette fille connais mon identité, c'est ce qu'elle affirme. Ça ne m'étonne pas, elle est célèbre pour savoir tout sur tout le monde, ou du moins c'est ce que l'on prétend. Je la surveille, pas question de la laisser me mettre en danger. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle sait ce qu'elle veut, je suppose qu'elle entretient cette relation comme filet de sécurité. J'ai l'impression que jouer de ses charmes devant moi l'amuse. Non pas qu'elle m’intéresse.»




Mayaku
avatar

Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 29/10/2007

guess what I am capable of



Sam 26 Déc - 14:56


Giovanni Firdente




Âge : 41 ans.  
Origine(s) : Italiennes
Classe sociale : Moyenne
Profession : Gérant du casino
Casier judiciaire : Au choix
Quartier d'habitation : Est





Caractère


Stratège • Rusé • Rageur • Grande gueule • Prétentieux • Narcissique


Description



Giovani se voue à son Casino qui, depuis longtemps, a permis aux habitants de l'Est obsédés de jeux de Mayaku d'y trouver un refuge. Seulement, le rusé à truqué chacune de ses machines, pour le plus grand malheur de ses joueurs qui se laissent tous berner. Cela lui permet de récolter des montagnes d'argent dont il se partage la somme avec ses bonnes relations. Depuis qu'un habitant du quartier Ouest à mis feu à son casino, il est à sa recherche et ne compte pas le laisser s'en tirer ainsi. Pour cela, il a planifié toute une stratégie pour faire couler un à un les habitants du quartier Ouest.





Relations



Selon ses clients
Pas d'informations

Selon Mohiel Darren
« Je connais bien les personnes qui se rendent à mon casino. Quelques-uns sont dans mon collimateur, les autres savent qu’ils peuvent librement circuler. Tant qu’on s’amuse, qu’il y a de belles filles et que les amis fidèles viennent, je n’ai rien de plus à demander. »



Selon Evie A. Mattwes
« Giovanni est un petit malin, et encore c'est un sacré euphémisme. Il en veut à mon quartier, mais il sait beaucoup de choses sur tout un tas de gens. Je sais reconnaître une bonne opportunité quand j'en vois une. On a une sorte d'accord tacite. Il me file les infos dont j'ai besoin et en contre partie je lui fournis autant d'occasions possible pour assouvir sa petite vendetta. Je me méfie tout de même de lui. »

Giovanni Firdente
« La naïveté de la jeunesse. Je me sers d'elle pour frapper certains habitants de l'Ouest là où ça fait mal, ses informations et les fenêtres de tirs qu'elle me fournis me sont utiles. En contre parti je la rencarde sur tout un tas de truands. Elle n'est pas dans mon collimateur pour le moment mais vu son ambition démesuré, ça pourrai bien changer. »




Selon Aaron T. Dorfei
«Ah ! Se mec ! C'est une plaie, un putain d'enfoiré de nombriliste qui pense qu'à sa gueule mais ça me fait pas mal rire. J'ai passé beaucoup de temps avec lui, surtout après que son casino est prit feu, j'ai essayais de l'aider mais bon je ne suis pas d'une grande aide en tant qu'acteur de cul... Je suis juste son petit copain de comptoir, comme beaucoup d'autres je pense.»

Selon Giovanni Firdente
« Aaron ? Pardon je devrais l’appeler Jin, on l'appel comme ça à l'Est parce que se mec n'est pas un gros bonnet mais c'est sûrement l'un des petits cons les plus drôle qui a pût avoir dans le coin. Il est venus dans mon casino et ne m'a jamais causé de problème au contraire, c'est un petit con comme on les aimes ici. Je me demande pourquoi il est pas devenu proxénète putain, il m'aurait tellement bien fournit... »




Mayaku
avatar

Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 29/10/2007

guess what I am capable of



Sam 26 Déc - 15:17


Masato Isue




Âge : 34 ans.  
Origine(s) : Japonaises
Classe sociale : Moyenne
Profession : Dealer pour le réseau Shooter
Casier judiciaire : Nombreuses gardes à vue qui n’ont jamais données suites
Quartier d'habitation : Est





Caractère


Méfiant • Professionnel • Intelligent • Solitaire • Indépendant • Impulsif • Violent • Ambitieux


Description



Masato fait partie des figures importantes du milieu du trafic tokyoïte. Si vous avez déjà eu quelques problèmes avec les dealers de la capitale, vous aurez forcément eu affaire à lui – mais vous ne serez pas forcément là pour le raconter. Il est un homme clé du réseau de drogue Shooter, qu’il cherche à étendre désormais vers les régions du Sud. Ses relations avec Seiji Yu, dealer à Mayaku, a fini par le conforter dans son choix. C’est là-bas, par l’intermédiaire de Seiji, que Shooter prendra de l’ampleur.
Malgré une allure plutôt sereine et décontracté, Masato n’est définitivement pas quelqu’un avec qui on peut plaisanter, surtout quand il s’agit de faire affaire. Tant qu’il vous a la bonne, vous pourrez compter sur lui, mais c’est typiquement le genre d’homme avec qui rien n’est acquis. Il n’est pas du genre à faire confiance, et vous le fera savoir.





Relations




Selon Seiji Yu
"Masato est au moins aussi impliqué dans son travail que moi. Du coup, nos échanges ont toujours été globalement positif ... Je ne pense pas qu'il me considère comme une relation amicale pour autant, mais ça y ressemble vaguement."

Selon Masato Isue
"Il n'y a qu'à Seiji que j'aurais pu confier la responsabilité de cette partie du réseau. J'ai le sentiment qu'il ne me trahira pas : il est bien trop accro à ce que je lui fourni pour ça."



Selon Dreiden Ijiwaru
"À chaque fois que l’on se voit, cela fini en bousculadee, menaces ou moqueriee quant à ma condition avec Seiji. Je suis convaincu que Seiji n’a pas besoin de lui pour être fourni par Tokyo et c’est mon envie de le voir partir de Shooter qui fait que Masato cherche à faire pression sur moi."

Selon Masato Isue
"Dreiden ? Ouais, la blonde à Yu. J’crois que j’comprendrais jamais ce qui l’fait s’accrocher à Seiji comme ça, mais moi ça me donne une belle occasion d’me foutre de lui à chaque fois que je le croise. Il fait pas son malin avec moi parce qu’il sait que Seiji pourrait le virer de Shooter à la moindre connerie."



Mayaku
avatar

Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 29/10/2007

guess what I am capable of



Mer 10 Fév - 21:05


Alejandro M. Yesaidú




Âge : 30 ans.  
Origine(s) : Cubain
Classe sociale : Haute
Profession : Marchand de sommeil.
Casier judiciaire : Détention d'arme, détention de produits illicite, violence, ivresse sur la voix publique.
Quartier d'habitation : Est





Caractère


Extraverti • Beau parleur • Violent • Profiteur • Enjôleur • Manipulateur


Description



Alejandro Manolo est un homme d'origine cubaine, qui est arrivé à Mayaku au début du vingt-et-unième siècle. Il avait dix-sept ans. Ce sont ses parents qui l'ont envoyé là-bas, chez le frère de sa mère, avec l'espoir qu'il mène une meilleure vie qu'à Cuba. Mais il a très vite fugué de chez son oncle qui avait un goût très prononcé pour la bouteille. Il lui a pris toutes ses économies, et a donc atterrit à Mayaku. Là, il a cherché un appartement, mais il n'avait pas les moyens. Il a logé à l’hôtel, quelques temps, avant de se retrouver à la rue. Il a sympathisé avec les SDF du coin, mais à très vite voulu fuir ce monde. Il a cherché à gagner de l'argent facilement, rapidement. Et finalement, il a bien réussit à devenir riche. Il a racheté plusieurs appartements insalubres à l'Est, et s'est mis à les louer très cher à des gens dans le besoin. Impitoyable, si les clients ne payent pas, il les vire...

Le temps, c'est de l'argent...





Relations




Selon Esras O'Donnell
« Alejandro ... Oui. Je le connais bien. Il faut dire que je lui ai donné du travail lorsqu'il en avait besoin. Un homme de couleur, et baraqué, c'est rare en ville. Et croyez-moi, les habitants sont pas mal peureux ... Alejandro était l'homme parfait. Et puis ce type est sympathique ... On se marre bien lorsque l'on fait nos virées entre mecs ... Je pourrais dire que pour moi, c'est un pote ... »

Selon Alejandro Yesaidu
« Ethan O’Neil… C’est un con. Mais pas un mauvais con. Non, c’est le genre de type que j’pourrais appeler « ami ». Il m’a aidé quand j’ai débarqué à Mayaku, en me filant du boulot. C’est grâce à lui que j’en suis là. Et depuis, j’ai appris à le connaitre, on boit des verres ensemble, on rit, on s’insulte… bref, c’t’un pote quoi. »




Selon Aaron T. Dorfei
« On s'est déjà cogné pour une dose que j'avais pas totalement payé, mais à vrais dire je ne le considère pas comme un ennemi, non au contraire. Je le trouve carrer dans ce qui fait, j'approuve et profite parfois pour lui rendre visite et le payer correctement maintenant.»

Selon Alejandro Yesaidù
« Je l'aimais pas, pis finalement il m'a intéressé. C'est un de mes clients préféré et puis se mec est fêlé, il s'envoie en l'air et se met sous exta' trois fois plus vite que son ombre, il me fait marrer. C'est plutôt agréable au final de le voir, parce que je sais que je vais rentrer beaucoup d'argent et... rire. »



Mayaku
avatar

Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 29/10/2007

guess what I am capable of



Mer 24 Fév - 23:50


Kamlyn Jomei, dit El




Âge : 27 ans.
Origine(s) : Japonaises
Classe sociale : Moyenne
Profession : Gérant du cinéma de l'Ouest, ancien scénariste
Casier judiciaire : Plainte reçue pour harcèlement
Quartier d'habitation : Ouest





Caractère



Bavard • Cultivé • Dérangeant • Déterminé • Curieux • Bizarre • Créatif • Lunatique


Description



Kamlyn était promis à un grand avenir de scénariste. Après avoir bien trop investi dans une école de cinéma, il avait touché du doigt son but en travaillant avec de grands réalisateurs. Cependant, il était bien trop peu expérimenté à ce moment-là, et s’est rapidement fait marcher sur les pieds, puis évincé des projets sur lesquels il travaillait. Depuis, il écrit encore des scénarios pour des courts métrages ou des séries locales, mais vie principalement de son cinéma au quartier Ouest. Sa passion pour le septième art est telle qu’il passe la plupart de son temps à écrire, prendre des photos ou filmer des séquences, et ce n’importe où et à propos de n’importe quoi – et bien souvent des sujets absurdes. Sa passion démesurée est parfois inquiétante, surtout en sachant qu’il a déjà eu quelques problèmes avec la justice après avoir harcelé une jeune femme pour avoir quelques photos d’elle, et en constatant le nombre de tics déroutants qu’il se trimballe.





Relations



El n'a pas énormément de relations proches ni même de personnes qu'il déteste. Cependant, il parle beaucoup avec ses clients, et ceux-ci le trouve généralement bizarre, et n'aiment pas vraiment s'attarder à la caisse ...



Contenu sponsorisé

guess what I am capable of





Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mayaku :: Personnage :: Prédéfinis-