Infinite RPG Awards
MayakuDreams come true

C’est étrange pas vrai ? la façon dont une ville peut vous envoûter, malgré les histoires étranges qui s’y déroulent, malgré les quatre quartiers qui la divisent, malgré son passé trouble. Et pourtant … Bienvenue à Mayaku, la fascinante Mayaku.

tops
sites
Bienvenue
S'inscrire
Guide du nouvel habitant
Contexte
Règlement
Comptes-rendus

Partagez | 
 

 Marina.

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 30 Déc - 18:56

Ça fait longtemps que j'aurais du faire ce petit article sur un livre qui m'a tenu en haleine pendant 3 jours. D'un côté, il n'est pas très épais. Mais pour moi, à ce moment de l'année - une semaine au ski, c'était incroyablement rapide.
Je venais de terminer mon livre et j'ai à peine eu le temps de dire que je n'avais plus de lecture que ma mère m'a mit ce livre entre les mains. A la base, plus pour plaisanter qu'autre chose. Pourquoi ? Parce qu'il porte mon prénom. Marina par Carlos Ruiz Zafon.
Un journal à écrit au sujet d'un autre de ses romans qu'il suffisait de lire trois pages pour être absorbé par le livre, il m'a à peine fallut trois lignes de cette quatrième de couverture pour tomber sous le charme de ce roman.
Carlos Ruiz Zafon n'est pas un auteur écrivant pour un public précis. Ses romans ont été motivés par son enfance, petit, il se plaignait souvent qu'il ne trouvait pas de livre pour lui. Tout était trop adulte. Aujourd'hui auteur, il prend plaisir à écrire des livres qui peuvent être lu par les jeunes comme par les adultes. C'est un peu comme les films de Walt Disney, ils n'ont juste pas la même signification suivant l'âge à laquelle on se plonge dedans.
Je vous laisse découvrir...


Quatrième de couverture :
Citation :
Interne au pensionnat, Oscar aime faire le mur, errer dans les rue désertes, les pinèdes, les villas d'un quartier laissé à l'abandon. Il suffira d'un chat et d'une montre en or pour qu'il bascule au pays des merveilles. Un royaume hanté par des amours mortes, un savant fou et les fantômes de Gaudi. Une Barcelone de rêve et de cauchemar, de théâtre et de cimetière, souterraine et baroque, d'où seul s'évadera le souvenir de son guide : l'inoubliable Marina...
Résumé :
Citation :
Dans la Barcelone des années 1980, Oscar, quinze ans, a l'habitude de fuir le pensionnat où il est interne. Au cours de l'une de ses escapades, il fait la connaissance de Marina. Fascinée par l'énigme d'une tombe anonyme, Marina entraîne son jeune compagnon dans un cimetière oublié de tous. Qui est la femme venant s'y recueillir ? Et que signifie le papillon noir qui surplombe la pierre tombale ? S'égarant dans les entrailles d'une terrifiante cité souterraine, s'enfonçant dans les coulisses d'un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d'une tragédie vieille de plusieurs décennies.


Vous l'aurez comprit, ce livre m'a fasciné. Mais en réalité, c'est tout ses ouvrages qui m'ont transporté dans un autre monde. Alors il y a de forte chance pour que je revienne vous parler d'un autre de ses livres...
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 30 Déc - 19:55

Aurais-je lu "Gaudi" ? Ca me plait ! Je verrai si je peux feuilleter ce livre quelque part. En tous cas, la citation donne envie ! *w*
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mayaku :: Evasion :: Culture-