Infinite RPG Awards
MayakuDreams come true

C’est étrange pas vrai ? la façon dont une ville peut vous envoûter, malgré les histoires étranges qui s’y déroulent, malgré les quatre quartiers qui la divisent, malgré son passé trouble. Et pourtant … Bienvenue à Mayaku, la fascinante Mayaku.

tops
sites
Bienvenue
S'inscrire
Guide du nouvel habitant
Contexte
Règlement
Comptes-rendus

Partagez | 
 

 Misaki IKEDA

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Dim 9 Aoû - 15:18

Misaki IKEDA



Identité






Nom complet : Misaki IKEDA
Date & lieu de naissance : 06/01/1989 ; Kobe
Âge : 26 ans.
Signe astrologique : Dragon / Capricorne
Orientation sexuelle : Hétéro
Origine(s) : Japonaises
Langue(s) parlée(s) : Japonais, Anglais & Français

Crédit avatar :




Classe & situation sociale : Moyenne ou plus bas, je suppose. Difficile d'affirmer quoique ce soit avec justesse lorsqu'on croupit dans le quartier Est. M'enfin. . . c'est pas comme s'il pouvait fuir.
Situation sociale : Fille de joie des racailles homosexuel, bien qu'il soit techniquement célibataire.
Profession : Gérant d’un maigre commerce de vêtements. Il se procure ses tissus et fabrique sa marchandise lui même.
Casier judiciaire : * Possession de drogues dures [ Coke et Crystlal Meth. Plus particulièrement. ]
*Complicité de crimes [ Hébergement de criminels, entre autres. ]
Ancienneté : Toujours ? Il n'a jamais vraiment connu quoique ce soit d'autre. . .



Quartier


Le quartier où vous désirez habiter à Mayaku : Anciennement Nord-Est, délocalisé au quartier Sud.

Habitation :
Sud : Hôpital Psychiatrique

Physique


« Un enfant dans un corps de femme »

Misaki a un physique tout à fait charmant, bien qu'atypique si nous la comparons au physique de sa famille. Afin d'éventer certaines idées malencontreuses, il est bon de préciser que sa mère n'était guère une femme de petite vertu ; il ne s'agit que d'une étrangeté génétique, que Misaki partage avec une cousine éloignée.
Cette jeune femme possède un charisme naturel, ainsi qu'une démarche gracieuse, attrayant pour les regards étrangers, jusqu'au moment où sa nature profonde resurgisse de manière tout à fait intéressante. Il est donc inutile de dire que les tentatives d'accostage sont rapidement avortées et ce, de manière irrévocable.
Misaki  mesurait 1m68 lorsqu'elle avait 18 ans. Cependant, cela n'a pas pu être revérifié par la suite car elle a la fâcheuse manie d'avoir des pics d'agressivité lorsqu'on désire la toucher. Nous ne connaissons pas son poids bien que nous pouvons estimer que sa corpulence correspond à celle d'une jeune fille de sa taille (ni maigre ni en surpoids).
Son visage est finement dessiné et ses traits sont harmonieux. Elle possède deux grands yeux bleus, un nez légèrement retroussé sur le bout, des lèvres bel et bien présentes (nous pourrions parler d'une bouche sensuelle si elle ne passait pas son temps à faire des mimiques de toutes sortes). Son visage est assez expressif et on voit aisément la marque de sa folie dans son regard. Lorsque son caractère infantile resurgit, il n'est pas rare qu'elle fasse une mine boudeuse. Ce qui est étrange est que, lorsqu'elle se met en colère ou entre dans une sorte de transe hystérique, elle perd tout de son charme naturel. Elle semble même laide tant ces traits sont déformés par ces crises.
Concernant sa tenue vestimentaire, il faut bien admettre qu'elle n'a pas un grand sens de la mode. Il faut également dire qu'elle n'a pas véritablement l'occasion de l'exprimer. En effet, son internement lui donne la possibilité de s'habiller de manière tout à fait charmante (ironie, quand tu nous tiens ...) : une longue robe blanche, ternie par les années, sans formes particulières et s'arrêtant un peu plus bas que les genoux. Son frère a un uniforme de militaire ; elle a un uniforme d'aliéné. Lorsqu'elle sort de l'hôpital psychiatrique, c'est souvent (toujours) en compagnie de son frère et elle ne pense que s'habiller de manière sobre. Elle prend généralement la première tenue qui lui vient sous la main.


Caractère


« Psychotique à ses heures »

Il est difficile d'expliquer le caractère et le comportement de Misaki en quelques lignes. Cette jeune femme est un cas à part, terriblement instable. Elle n'est autre qu'un cas psychiatrique, surveillé avec grand soin par le personnel soignant. Elle a tendance à être victime de crises d'hystéries, provoquées généralement par sa paranoïa ou par ses souvenirs pouvant resurgir d'un instant à l'autre. Son comportement est très proche de celui des psychotiques et, c'est en le constatant, que les médecins ont déclaré que son état avait empiré. Cette folie est adoucie en la présence de son cher frère, qu'elle adore infiniment. C'est le seul individu avec qui elle noue une véritable relation de confiance. Il représente la dernière lueur d'espoir de la triste existence de Misaki. Elle n'espère qu'une chose : que cela dure. Elle a une nature profondément craintive, liée à sa vie psychique et à son lourd passé. Elle a peur de nombreuses choses et peut être en état de panique ou de stress au moindre bruit qui lui parait étrange, à la moindre sensation d'être suivie ou épiée, etc. Tout peut devenir une source de crainte et, si cela ne se calme pas, cela peut devenir une crise paranoïaque. Au vue de son comportement, il n'est donc pas étonnant de dire qu'elle est associable, incapable de nouer des liens amicaux. Elle a tant de mal à parler à des inconnus que cela en devient presque effrayant pour elle. Contrairement à ces comportements assez vifs, elle est dans la capacité d'être douce, timide et enfantine. On pourrait la soupçonner de schizophrénie, mais ce n'est pas le cas. Son comportement est uniquement lié à ses dégénérescences psychique. Elle n'a donc qu'un caractère compliqué à cerner. Son comportement lié au monde de l'enfance est également lié à sa jeunesse bafouée. Elle s'est cloisonné dans un monde infantile, afin de se protéger des nuisances extérieures. C'est un enfant dans un corps de jeune femme. Pour finir, elle est intelligente.
Ces problèmes ne l'empêchent pas de nourrir son esprit, que ce soit par la lecture, par son envie d'apprendre constamment ou par la résolution d'énigmes et de casse-têtes en tous genres. Elle a un esprit très analytique, uniquement empêché lorsqu'elle ne peut plus se contrôler ou en éprouve des difficultés. Mis à part ces pratiques intellectuelles, elle ne fait pas grand chose. On peut juste rajouter qu'elle savoure chaque moment de liberté en compagnie de son frère.
Son alimentation est minimale lorsqu'elle mange dans l'hôpital psychiatrique. Les repas ne sont pas variés et ne suscitent aucun moment de délice. La nourriture est tout simplement fade, et de qualité plus qu'approximative. Elle se rattrape lorsqu'elle est de sortie, où on pourrait la considérer comme un goinfre. Ryô ne peut l'en empêcher à assouvir ces multiples fantaisies gustatives, en connaissance de cause.
Misaki n'a aucun désir de participer au changement de la ville, du moins elle n'est pas apte à percevoir ses possibilités. A ses yeux, elle est en incapacité de changer quoi que ce soit. Tout au plus, elle pourrait participer aux changements de manière tout à fait involontaire. Elle pourrait perturber l'ordre public, en fuyant de son hôpital psychiatrique et tentant d'atteindre les autres quartiers de la ville, mais rien n'est moins sûr. Ah si ! Une chose pourrait être susceptible de l'intéresser : elle désire ardemment que les harceleurs (moraux et physiques) soient sévèrement punis car, à ses yeux, rien ne surpasse cela (même pas le meurtre). Pour en arriver là, elle serait peut-être davantage prête à participer aux changements dans la ville. Mais qui pourrait savoir quelles seront les choix effectués par Misaki ?


Histoire


« Citation »

Misaki IKEDA est né le 6 janvier 1989, un jour de pluie, à Kobe. Elle est née de parents instables tant au point de vue moral que financier. Fort heureusement, son frère de deux ans son aîné est un pilier sur lequel Misaki a toujours pu se tenir, même si cela n'a pas forcément suffit.
Dès son plus jeune âge, Misaki adopta un comportement très sociable et attentionnée. Sa joie de vivre était retentissante et son envie de s'ouvrir au monde ne cessait de s'accroître au fil des années. Bref, c'était un enfant qu'on pouvait définir comme étant adorable et sans histoires. Bien qu'elle avait quelques caprices, elle restait globalement sage. Très tôt, elle se prit d'une passion pour les jeux de réflexion. Elle a toujours été dans l'incapacité de s'arrêter de jouer tant que la réponse n'était pas trouvé. Cependant, sa rapidité à les résoudre ne l'aidait pas à occuper tout son temps libre. Elle s'est, par conséquent, mise à la lecture.
Sa petite vie, qui n'était pas envenimée par les vices de ses parents, fût hélas gâchée par la suite. Lorsqu'elle atteignit le collège, à l'âge de 11 ans et demi, elle connut des harcèlements intenses et répétitifs de la part de ses camarades. Elle ne comprit pas le pourquoi du comment mais, avec le temps, considéra que son originalité n'était tout simplement pas apprécié ... On l'attaqua physiquement et moralement, sans relâche, ne lui laissant aucune minute de répit. Cela l'éloigna, au fur et à mesure, de la société et de l'école. Peu à peu, son comportement devint instable, victimes de crises paranoïaques et d'une crainte de plus en plus intense, ce qui n'arrangea pas sa marginalisation. Ces crises ne prenaient que plus d'ampleur et la violence de celles-ci l'envoya dans l'hôpital psychiatrique, à l'âge de 18 ans. C'est donc son lieu de résidence depuis, l'empêchant d'évoluer comme toutes autres jeunes filles, se réfugiant dans un monde incompréhensible pour les gens "normaux". Le monde extérieur lui est devenu étranger et n'a d'existence qu'à travers ses souvenirs et ses quelques visites à l'extérieur, qui ne semblent être que des chimères lorsqu'elle retourne à l'hôpital.
Ces journées sont donc ponctuées par la vie quotidienne liée à l'asile, par la prise de médicaments, la résolution d'énigmes et de casses-têtes ainsi que les visites tant attendus de son frère. Ces rencontres avec son frère lui permettaient de compenser les moments de maltraitance qu'elle subissait dans l'hôpital, dont elle ne parle jamais à son frère, ne voulant pas davantage l'inquiéter.
Désormais, elle n'a plus véritablement de projets ni d'espoirs. Elle ne vit que dans le présent ou dans un imaginaire totalement irréalisable. D'après elle, seul son frère pourrait lui donner l'envie d'avancer et de ne plus vivre sa vie sur pause.


Animal



« Un animal est tout à fait prohibé pour Misaki, qui a déjà du mal à s'occuper d'elle.»

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Sam 15 Aoû - 15:42

Note : Ancienne fiche récupérée. Petites modifications effectuées en fonction du développement du personnage de Ryô.
Quant à l'histoire, je l'approfondirai par des RP si l'occasion se présente.
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Sam 15 Aoû - 18:18

Eh bien ma Mie, je suis fort joie de te voir de retour dans nos rues après tant de mois passés à te harceler sans relâche pour que tu me reviennes ♥
Non je plaisante. Pour le harcèlement. Je suis joie tout de même! J'espère que nos personnages auront l'occasion de se croiser en rp, quand bien même ils sont extrêmement différents.

Tout me semble bon pour ta fiche, je ne vois aucun détail qui mérite d'être changé. Le tout semble concorder avec la fiche de Ryô, je n'ai donc rien à ajouter si ce n'est que tu es bien évidemment validée ! Ta couleur arrivera une fois ce message posté.

Quartier Nord-Est

Dans les tréfonds, Misaki Ikeda, tu viens de faire ton ascension. On raconte que tu résides au quartier Nord-Est. Il ne te reste plus qu'à te faire un nom, te faire une place dans nos ruelles, construire tes relations, te rendre joignable, puis aller à la rencontre des habitants de la ville.


Personnage Non Joueur ▬ Plus d'information concernant le PNJ.




Voili voilou, tu sais où me trouver en cas des questions !

'Mumuse-toi bien à Mayaku ! \o
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Sam 15 Aoû - 20:33

Ca va, tu n'as pas été trop insistante. Tu as su me faire des piqûres de rappel et ce, sans me gaver (bravo !).
J'espère que je vais me mumuser sur Mayaku (vu l'état psychique de mon perso, je pense que ça ne peut être que divertissant). Comptes-sur moi pour provoquer notre rencontre, le tout est de savoir comment ! :3

Sur ce, je vais finaliser deux ou trois choses. ^^
Contenu sponsorisé

guess what I am capable of





Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mayaku :: Personnage :: Personnages validés :: Quartier Sud-