Infinite RPG Awards
MayakuDreams come true

C’est étrange pas vrai ? la façon dont une ville peut vous envoûter, malgré les histoires étranges qui s’y déroulent, malgré les quatre quartiers qui la divisent, malgré son passé trouble. Et pourtant … Bienvenue à Mayaku, la fascinante Mayaku.

tops
sites
Bienvenue
S'inscrire
Guide du nouvel habitant
Contexte
Règlement
Comptes-rendus

Partagez | 
 

 Mme Hodgkin

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Ven 15 Jan - 6:30

Mme Hodgkin



Identité






Nom complet : Daisy Hodgkin
Date & lieu de naissance : 27.07.1989 ; Eastbourne, Angleterre
Âge : 27 ans
Signe astrologique : Lion - Serpent
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Origine(s) : Anglaises & Françaises
Langue(s) parlée(s) : Couramment l'Anglais & le Japonais - avec un très gros accent - puis bredouille quelques mots français.

Crédit avatar : Trouvé sur DeviantArt par Kyrie0201




Classe & situation sociale : Noblesse ; Célibataire
Profession : Professeur à la maternelle & Professeur d'Art Dramatique et d'Histoire au Lycée.
Casier judiciaire : Vide
Ancienneté : 3 mois.



Quartier


Le quartier où vous désirez habiter à Mayaku :
Nord

Habitation :
Nord : Appartement & Terrasse situé aux étages du milieu.


Physique



Du haut de mes 1m68, je viens contempler ma réflexion dans le miroir de mon salon. J'observe mes longues boucles blondes cendrées qui vaguent jusqu'à mes épaules, puis je lève les yeux sur les deux billes bleues qui me fixent et me transmettent mon angoisse. Plus haut, leur sourcils sévères et fiers se courbent et tracent ma rage. Plus bas, je remarque ce petit nez coquet et ces lèvres taquines roses.

Je recule de quelques pas et j'ose une petite pose coquine, d'où je remarque un petit surplus de sucre, là, au niveau de ma taille. J'attrape ce que j'appelle le gras qui enrobe mon ventre, je le pince et je grimace.

Trop de carrés au chocolat.

Je remonte un peu plus en haut en étirant un petit sourire joueur. Je tripote mon soutiens-gorge noir où de la dentelle blanche y est brodée. J'ose m'afficher ainsi, devant moi-même. Du 34 à 36DD pour les tailles américaines, 90-95E pour les françaises, avec un M international pour les hanches. Je tire ma lèvre inférieure vers l'avant et je m'éloigne, un peu déçue. Désireuse de ressembler à un mannequin aux seins ronds, petits et parfaits. Moi, qui n'a pas bien les jambes longues et qui est quelque peu enrobée.

Devant mon miroir j'y remarque mes boucles à cheveux, passes et rubans. Mon rouge à lèvres rouge bordeaux, mon fond de teint porcelaine, mon far à paupières tendancieux et mes bijoux d'argent. Des accessoires et du maquillage trop dispendieux pour ce qu'ils sont vraiment, en somme. Mais moi, je ne m'en plaint pas.

Je m'approche de mon armoire d'acajou et j'y trouve divers vêtements. T-shirts noirs, gris, blancs. Chemise noire et veston. Débardeur vert-pomme, col roulé, blouse. Plus bas j'y tire un tailleur noir de taille 12 en fibre synthétique, des escarpins gris et une cravate.

[...]

Sortie de la douche, je me vêtis de mes vêtements monotones noirs et gris, je jette un dernier regard dans mon miroir et je quitte ma demeure, armée de mon fashion.


Caractère



Je me décris comme étant quelqu'un de féroce. Je sais pertinemment que j'aboie plus que je ne mord, puis autant garder la fougue pour ceux qui le cherchent vraiment. Ce n'est pas difficile pour moi de m’enflammer, même pas besoin d'y mettre l'huile, le carburant il est déjà inclus avec ma personne. Étant très susceptible, je suis aussi sensible que toute bonne femme sur cette planète, mais moi c'est encore pire. Le psy' ne m'a pas diagnostiquée bipolaire, mais il m'a confirmée qu'il m'arrivait parfois que j'aie des sauts d'humeurs, qu'une fois sur deux je puisse m'emporter parce qu'on a vidé mon pot de crème glacée.

Je suis gourmande, quelqu'un qui adore, effectivement la crème glacée. La glace, les pop-sicles. Les desserts sucrés et particulièrement les carrés au chocolat. Ils sont pour moi mes meilleurs amis et ennemis. J'adore manger et je suis certaine que si je n'avais pas mon merveilleux métabolisme rapide et que je n'irais pas au gym trois fois par semaine je serais devenue un ballon que l'on kick à la plage. Oh et j'adore aussi les sushis, cette chose que je ne peux pas refuser, même si ça ronge mon porte-monnaie.

Je suis, oui, intelligente. Ou du moins un minimum. Je prend le temps de réfléchir, je tâche de retourner la situation plusieurs fois avant d'en faire une conclusion. J'analyse et j'essaie de ne pas trop aller vite avec mes jugements. Même si je suis blonde, j'ai une tête sur les épaules, quand je ne pleure pas avec ma crème glacée.

Stricte, je suis aussi très stricte. Je suis dérangée par le fait qu'on déplace mes calepins, qu'on s'autorise à entrer dans mon environnement sans mon autorisation. Qu'on essaie de changer mes mimiques que j'essaie de changer moi-même déjà. Chaque jour je me trouve quelque chose à contrôler, tel une psychopathe, mais je sais pertinemment qu'être maniaque ne m'apportera pas une relation sérieuse. C'est si difficile.

Je suis fifille, barbie. J'aime bien me mettre belle, j'aime bien m'afficher dans mes beaux habits, avec mes jolis souliers de femme. J'aime me maquiller quand je suis à l'extérieur, j'aime me faire désirer et sentir la jalousie chez mes concurrentes, ou concurrents pour certains.

Puis, je suis aimante, chaleureuse. J'accueille ceux que j'aime et ceux qui en ont besoin. Je prend soin de mes petits comme de mes plus grands. J'aime prendre soin de mon prochain et j'aime donner, offrir. Je ne me vante pas, je suis vaniteuse oui, mais je ne m'autorise pas à dire à quel point je suis merveilleuse. Je n'aime pas m'afficher, j'aime juste. Donner.

J'adore aussi fouiner, je suis une très grosse curieuse et j'ai conscience que c'est très mauvais pour ma petite santé fragile. Elle est majoritairement nourrie, d'ailleurs, par mon amour de l'aventure et du défis.  

Ps : Je dis souvent "Bloody Hell", qui se définit en un juron par chez moi, mais sinon je ne jure pas beaucoup. Oui, c'est un trait de personnalité. Je le dis beaucoup.


Histoire


Je suis née dans un petit village à Eastbourne, vivant dans les prairies fermèrent, où fleurissent les jonquilles et les chèvrefeuilles. J'étais une petite fille enjouée et épanouie qui ne se souciait pas des douleurs de la société. Nous vivions dans une ferme, nous avions Lulu la vache, Mitaine le mouton et Zoro le cheval. Nous avions aussi un gentil chien nommé Titou, c'était un terre neuve, ces gros chiens noirs, adorables lorsqu'ils sont bébés comme lorsqu'ils deviennent adultes. Nous avions une très grande terre et, je me souviens que chaque matin, je me levais avec un très grand bol de framboises fraîchement cueillies par mon père et que dans le salon j'écoutais mes émissions pour enfants avant d'aller à l'école. Les fins de semaine j'allais aider ma mère à cueillir les œufs et à entretenir les animaux. De temps en temps je trayais Lulu avec elle et chaque fois je goûtais à ce délicieux liquide au goût riche et gras. La famille avait beaucoup de moyens parce que nos produits étaient vendus et frais, ils n'étaient pas conçus avec des antibiotiques, des pesticides ou des agents de conservation, mais seulement avec de l'amour, un bon entretien et une bonne condition de l'animal. C'était ce que je souhaitais pour mon futur, n'étant qu'une enfant. Je voulais prendre soin de ma lulu toute ma vie, quand à peine si je savais comment la vie fonctionnait réellement.

Mon idée s'éteignit lorsque j'entrai au lycée, j'avais quelques envies parfois qui m'éclataient à la figure et qui me criaient que la vie de fermière, c'était une bonne idée, facile et qui ne me demanderait pas les efforts d’autrui pour réussir ma vie. Pourtant, la voie facile ne m'intéressait pas et ne m'a jamais intéressée, je voulais connaître la ville, je voulais du défis, savoir ce qu'était les foules, les nuits illuminées et la musique jusqu'aux petites heures de la matinée.

À ce moment, je ne connaissais que les bienfaits des grandes villes, je ne connaissais pas encore ses bobos.

Je quitta la maison familiale très jeune, âgée alors d'environs 16 ans, pour Londres où j'étudia à RADA (Royal Academy of Dramatic Art) les Arts Dramatiques pendant trois ans accompagnée de mon oncle qui me servait de tuteur. Au début ce fut terriblement difficile pour moi d'être séparée de mes parents et mes amis, ils me manquaient tellement. Je me disais parfois que je ne pourrais pas voyager, que ce serait trop dur pour moi, mentalement. Je m'étais fait à l'idée de rester à la ferme pour toujours une fois mes études terminés.

Néanmoins, mes plans changèrent au bout de ces trois ans. Demeurée à Londres, j'y étudia les langues et l'histoire, consacrant environs sept ans de ma vie dans ces écoles, loin de ma famille, loin de mon enfance. Ce sont ces années là qui me rendirent plus forte, moins dépendante à papa maman, principalement. Bien sûr, encore aujourd'hui ils me manquent beaucoup.

En revanche, durant ces huit années d'études, je fus très bien entourée. Majoritairement de filles plus jeunes, mais surtout de Jeanne, qui était l'une de mes meilleures amies. Je fus aussi en relation amoureuse avec un jeune garçon de mon âge.  

Ce petit ami là je l'appréciais beaucoup, j'avais une très forte relation avec ce jeune homme, je lui confiais tout, je lui disais tout. Il le savait lorsque je lui mentais. C'est également ce jeune homme qui a enduré toutes les crises de colère que j'eue à l'adolescence - avec Jeanne, qui m'a apprit le respect, l'honnêteté et qui m'a apprit la vie en société. Ce jeune homme là avait été courageux et pourtant, je me souviens avoir été une très grande égoïste. Autant envers Jeanne que lui.

Ce même petit copain voulait que je fasse quelque chose de ma vie, autre que d'étudier, que je transforme mes compétences en métier, mais je bloquais. Je ne savais pas quoi faire, d'abord, j'ai voulu devenir actrice, puis faire dans la comédie. Fut ensuite mon goût pour les jeux vidéos, je voulais créer le mien. Ensuite vint le moment où je voulu écrire un livre, un bande dessinée, un manga !

Sauf que rien ne semblait me donner envie, je n'avais rien qui me venait concrètement à l'esprit, je ne savais pas où aller dans ma vie. J'eue donc l'idée de reprendre les études et je passa ma première année en stages, en enseignement. Quelque chose qui pouvait m'ouvrir plusieurs portes, quelque chose qui ne demandait pas trop d'ambitions, d'efforts. Qui se trouvait facilement.

J'optai donc pour le métier d'enseignante, d'abord avec les petits, puis viendra le temps où j'entrerai à nouveau dans la cours des grands. Je fis un an d'étude avant de commencer mes stages, qui s'offrirent dans les quatre coins du monde. Amérique, Russie, France, Angleterre comme Japon. J'avais envie de voyager, j'avais envie de me promener et de faire tous ces stages, mais je n'avais le droit de n'en faire qu'un pour mon année à suivre.

Et c'est là que j'opta pour le Japon, pays qui me faisait un peu rêver. La culture, le paysage, la nourriture... Bien que je savais aussi que les japonais étaient xénophobes, chose qui me tracassa le temps de mon voyage, mais une fois installée, je m'y habitua tranquillement. Ils semblaient suffisamment respectueux pour ne pas me cracher au visage et ça me convenait. Puis les éblouissants paysages arrivaient à me faire oublier ce petit soucis.

Évidemment, l'envol brisa aussi les liens que nous avions moi et mon petit copain, comme pour Jeanne. Ma décision les rendirent perplexe, mais surtout brisa le cœur de mon amoureux. Moi, je n'en avais déjà plus rien à carrer, cela faisait maintenant un an et deux mois que j'avais perdu mes sentiments pour lui, ma seule raison d'être restée était l'appartement et l'argent que je pouvais économiser.

Puis on dirait qu'aujourd'hui, le fait de ne plus lui parler me ronge plus qu'autre chose. Les remords m'envahit chaque fois que son nom me vient à l'esprit. Il m'a aimé, je l'ai jeté. Je l'aimais.

Ainsi, je débute cette année au japon, dans les écoles de Mayaku, quartier nord. Nouvellement installée dans cet appartement luxueux et prépayé.

Le japon à beaucoup à m'offrir, comme j'ai beaucoup à partager.


Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Sam 16 Jan - 13:25

Bienvenue :3
Dreiden M. Ijiwaru
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 21/05/2011
Crédits : RiotEye
Profession(s) : Avocat en Droit Pénal, Mannequin pour Of Velvet, Dealer à Shooter

http://www.mayaku-town.com/t19-dreiden-morgan-morden-ijiwaru#20

guess what I am capable of
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.



Sam 16 Jan - 13:51

    Bienvenue encore Daisy ♥

    Je t'aime déjà, rien que parce que tu viens de mon pays ! Toi et moi on va pouvoir se retrouver, parler anglais, héhéhé.

    Je te souhaite un bon courage pour la suite de ta fiche. :)


Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Sam 16 Jan - 18:57

Hooo merci ! ♥
J'ai vraiment hâte de faire du rp ici, on s'en fera un !

(L’Angleterre c'est le plus beau pays... /sort/)
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 18 Jan - 6:45

Fini ma fiche ! J'espère qu'elle vous plaira. ;_; (merci encore des bienvenus 8D)
Dreiden M. Ijiwaru
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 21/05/2011
Crédits : RiotEye
Profession(s) : Avocat en Droit Pénal, Mannequin pour Of Velvet, Dealer à Shooter

http://www.mayaku-town.com/t19-dreiden-morgan-morden-ijiwaru#20

guess what I am capable of
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.



Lun 18 Jan - 9:25

De bon matin je viens m’occuper de ta fiche de présentation !

J’ai bien aimé ta fiche, j’ai trouvé que sa description physique a quelque chose « so british », ça m’a bien plû. – je vous vois venir les gars, j’ai pas de vues. Et concernant l’histoire, j’ai trouvé ça intéressant le fait qu’elle vienne de la ferme et qu’il y ait un contraste avec le monde de la ville. J’ai vu seulement quelques fautes, mais rien de bien méchant ! Tu es donc validée !

Quartier Nord


Dans les tréfonds, Daisy Hodgkin , tu viens de faire ton ascension. On raconte que tu te caches au quartier Nord. Il ne te reste plus qu'à te dévoiler un peu plus si ce n'est pas déjà fait, mais surtout construire tes relations, te rendre joignable, te faire une place dans nos ruelles puis aller à la rencontre des habitants de la ville.



Tu pourrais avoir des relations avec Sunny Takahaki qui enseigne également au Quartier Nord, sinon avec moi parce que je suis anglais ou encore avec Nausicaä Enya qui est une étudiante au quartier Sud ! A toi de voir. :)


Je te souhaites de l’amusement en nos ruelles et n’hésite pas à nous contacter si tu as la moindre question !


Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 18 Jan - 18:17

Oh ! Désolée pour les fautes, si jamais tu veux que je les corrige, ça me ferait plaisir ! :3 Des fois ça m'échappe. @_@

Merci pour la validation ! J'ai trop hâte de rp, ce forum a l'air tellement chouette. Si tu veux, je veux bien un rp avec toi tant que t'es là. Je vais contacter aussi les autres demoiselles si ça leur chante. ♥

Et je vais faire ma fiche de relation !
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 18 Jan - 18:24

Oh une British ♥
Bienvenue parmi nous chère Daisy ! o/
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 18 Jan - 20:29

Miciii Nagisa ! :D
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 18 Jan - 21:09

Bienvenue ♥ J'aime beaucoup ton avatar :D
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 18 Jan - 21:17

Merci à toi jeune médecin ! :D
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 18 Jan - 21:25

Oh, jeune, que de flatteries... Elle me plaît
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 19 Jan - 22:45

J'aime bien ton personnage ; il fait authentique. A dire vrai, on sentirait même une part de vécu dans certains passages de l'histoire. Et c'est un personnage qui a des défauts, des vrais, voilà qui est bon et beau !

Bienvenue parmi nous !
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Sam 30 Jan - 7:56

Oups, j'ai vu ton post en retard, mais, merci beaucoup ! Je vais dire la même chose pour ton personnage pour tout dire, il m'a bien tapé à l'oeil ! Un vrai charme ton petit monsieur (ou pas) ! :D

EDIT : J'en profite pour avertir le staff que j'ai fait quelques p'tites modifications concernant les tailles de soutiens-gorge, que ce soit compréhensible pour tout le monde. @__@
Contenu sponsorisé

guess what I am capable of





Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mayaku :: Personnage :: Personnages validés :: Quartier Nord-