Infinite RPG Awards
MayakuDreams come true

C’est étrange pas vrai ? la façon dont une ville peut vous envoûter, malgré les histoires étranges qui s’y déroulent, malgré les quatre quartiers qui la divisent, malgré son passé trouble. Et pourtant … Bienvenue à Mayaku, la fascinante Mayaku.

tops
sites
Bienvenue
S'inscrire
Guide du nouvel habitant
Contexte
Règlement
Comptes-rendus

Partagez | 
 

 I want MONEY - Domeki Shu [terminée]

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Ven 4 Mar - 20:51

Domeki Shu



Identité






Nom complet : Domeki Shu
Date & lieu de naissance : 12.01.1991 ; Mayaku
Âge : 25 ans
Signe astrologique : Capricorne
Orientation sexuelle : Ce qu'il veut
Origine(s) : Japonais
Langue(s) parlée(s) : Japonais (langue maternelle) et français (quelques mots appris durant son éducation dont il a oublié la signification mais qu'il utilise pour faire genre il est classe).

Crédit avatar : Penguin Frontier (Kuroo Tetsurou)




Classe & situation sociale : Fils unique et héritier de la famille Shu, propriétaire d'une grande firme pharmaceutique.
Profession :Patron | PDG
Casier judiciaire : Vide. Mais certaines rumeurs courent sur sa famille et les affaires dans laquelle elle serait impliquée.
Ancienneté :Depuis la naissance.



Quartier


Le quartier où vous désirez habiter à Mayaku :
Quartier Nord

Habitation :
Nord : Domaine familial - Villa

Physique


« Oh le bourg' ! »

Tu sais quoi ? Je crois que je suis beau. Quoi ? Arrêtes avec tes gros yeux, on dirait un poisson ! Tu vas gober des mouches et attraper le chikungunya ! Quoi ? C'est pas comme ça qu'on attrape le chikungunya ? Mais bien sûr que si ! C'est mon incommensurable charisme qui t'a zigouillé la cervelle ?! Bon allez, j'sais que t'arrives pas à détacher tes yeux de mon corps musclé et tout ça mais files moi ma chemise, j'dois m'habiller pour la soirée moi. Ah ? J'ai une crotte de nez sur la joue ? Ah... Oui. Hum... Quoi encore ? Chui pas musclé mais plutôt tout plat comme un bâton ? C'est méchant ça tu sais...

Chemise sans un pli, ok. Pantalon tout beau tout neuf, ok. Cheveux noirs tout coiffés, lissés, tout brillants avec des étincelles, ok. Hop, j'remonte ma cravate, je vérifie encore une dizaine de fois si tout et bon et puis je pars. Il faut que je sois propre et que mes vêtements soient de haute qualité, parfaits, sinon je me sens mal et je frôle le malaise, vous comprenez ? Non ? Tant pis pour vous. Après tout, c'est un art de s'habiller, tout en harmonie avec chaque élément de son corps. Ce n'est évidement pas à la portée de petite personne comme toi et j'en suis... pas désolé. Je regarde fièrement la petite broche sertie de pierres bleus qui met en valeur mes pupilles océan. On m'a dit que la couleur de mes yeux venait d'un ancien ancêtre européen du côté de ma mère. Et ouai c'est ça d'être beau et classe... Tout en mettant ma veste, je touche mon porte-monnaie du bout des doigts. J'aime bien le sentir dans ma main, ça me rassure et ça me rappelle à quel point je suis beau, fort et surtout très riche.  

Je me regarde un dernière fois dans la glace, ça aussi, j'aime bien le faire. J'me dis que j'aimerais bien me tailler la barbe comme mon défunt père, court et classe. Mais pour l'instant c'est pas trop ça niveau pilosité donc je rase tout de prés. Bon allez, c'est l'heure. Hop je met mon chapeau et je sors. Mon chauffeur doit être en train de s'impatienter, bien que ce soit le dernier de mes soucis.

Caractère


« A mes pieds, pauvres êtres inférieurs et insignifiants. »

Bon je crois que j'ai fais une connerie. Enfin c'pas ma faute j'y connais rien au poker moi. J'ai juste accepté de jouer parce-qu'un pauvre type m'a promis de me donner toutes ses économies si je gagnais contre le champion présent dans la salle. Bah évidement j'ai accepté ? Quoi ? C'est pas parce-que je suis riche que je vais arrêter d'économiser moi aussi. J'accepte avec joie non dissimulée tout dons de charité et oubli de porte-monnaie. Même un centime, c'est bon à prendre. L'argent, ça ne se dépense pas, ça s'amasse. Tout ça pour dire que je suis toujours dans le pétrin. Le type là en face de moi, il est persuadé que j'ai triché du coup, ce qui n'est pas vrai, ou pas complètement. Fin j'ai juste changé une seule carte quoi, c'est pas la fin du monde non ? Eh ! Ya un pactole au bout du compte, z'avez quand même pas cru que j'allais jouer honnêtement ! Chui pas fou moi !

M'enfin quand même il a l'air vachement fort ce type et... vachement énervé. Il vient de casser la table d'ailleurs. J'me retourne vers un des spectateurs. "Bordel où sont passés mes gardes et les vigiles ?!" Parce-que ça craint là. "Vous les avez renvoyés chez eux." Ah oui c'est vrai. J'ai voulu impressionner les foules en faisant croire que je maîtrisais au moins quatre arts martiaux et que je n'avais donc pas besoin de gardes. Alors ça c'était pas très malin par contre. Bon, fuck, j'retourne ma veste ! "Euuuuh... Calmez-vous d'accord. Il doit y avoir un moyen de s'arranger, je suis sûr ! Le monsieur là-bas m'a dit qu'il vous donnerait toute ses économies si vous gagnez. Alors vous avez gagné, voilà !" Tant pis pour ce coup-ci, je trouverais un autre moyen pour gagner de l'argent. Je trouve toujours, c'est ma principale occupation. Voilà c'est bon j'ai attiré toute l'attention sur l'autre pauvre type ! Allez maintenant je me lève et je me casse discretos pour retrouver mon chauffeur dehors. Ouai bah quoi, je suis lâche et fier de l'être. Le courage, c'est pour les suicidaires, et les suicidaires et bah... ils vivent jamais très longtemps. Je suis intelligent, hmm'voyez.

Ouf j'ai réussi à rejoindre ma voiture sans autres emmerdes. C'était mouvementé ce soir ! Quand je repense à l'autre pauvre type, je me dis qu'il a pas du apprécier, ni passer un bon moment et... euh bah j'm'en fiche en fait. Moi j'ai sauvé mon cul, celui des autres c'est pas mon problème. Par contre quand j'repense au sois-disant champion qui m'a traité de tricheur, je rigole moins. Je l'aime pas celui là, il m'a fait perdre des sous. C'est la chose la plus impardonnable qui existe au monde ! En général, je pardonne pas ceux qui me trouvent moches, ni ceux qui m'ignorent, ni ceux qui me méprisent, ni ceux qui ne me traite pas comme on devrait traiter l'importante personne que je suis. Je note leurs noms dans ma tête et je rumine ma vengeance. Mais pour ceux qui me volent de l'argent, c'est encore pire, c'est le cas spécial, la zone dangereuse. Donc ne faîtes pas ça les enfants, c'est mal.

Aaah... Chui rentré chez moi. C'est cool quand même d'être riche et d'avoir une belle maison avec des serviteurs. Tout à l'heure ya le conseiller de l'entreprise qui m'a appelé pour une affaire importante. Mais j'lui ai dit de se débrouiller tout seul. J'aime pas toutes ses affaires de paperasses, j'y comprend rien. Tout ce que je comprend là, c'est que j'ai beaucoup de billets dans mon porte-monnaie et que c'est bien. Tiens, je vais les compter un par un...

Histoire


« Money Money ! »

L'argent, c'est important. Je suis sûr qu'on peut tout faire avec ça, c'est comme un génie qui peut réaliser tout tes souhaits. Enfin, presque tous quoi... Ça peut pas faire ressusciter des gens par exemple. j'me dis que c'est bien dommage quand j'repense à mon père. C'était un chouette type, beau, intelligent, fort... et riche, tout comme moi ! Enfin c'est plutôt moi qui suis tout comme lui, non ? Bref, on s'en fiche... Je l'admirais beaucoup, c'était comme mon modèle de vie. Quand je me rappelle de tout ce qu'il m'a dit et apprit, ça me rend triste. Ma maman est décédée d'un cancer quand j'étais encore très jeune, je me souviens pas trop d'elle, à part qu'elle était jolie et douce. Mais c'est mon père qui m'a principalement élevé, seul. J'ai pas eu une enfance très houleuse, c'était très calme. Bon, j'ai jamais été brillant à l'école mais on s'en fiche, car j'avais et j'ai de l'argent et c'est ça qui compte. D'ailleurs la quasi-totalité des gens qui venaient me parler, c'était parce-que j'étais riche. Les fous, ils voulaient m'approcher pour me soutirer mon argent dans mon dos. Quand j'ai compris que ce n'était pas moi que les autres voyaient mais mon compte en banque, j'ai arrêter de me laisser approcher. L'amitié, j'y crois pas trop, l'amour non plus d'ailleurs. Ce ne sont que des sources d'ennui, qui invitent à dépenser.

Certains employés et proches de mon père disent qu'il était impliqué dans des sales affaires mais j'y crois pas non plus. D'ailleurs le prochain qui dit du mal de lui, je le vire. Parce-que mon père, c'était quelqu'un de bien.  La seule chose que j'aimais pas à son propos, c'était quand il me disait qu'être millionnaire, c'était plus un poids qu'autre chose et que l'argent ne faisait pas tout et rendait les gens malheureux en général. Il me forçait à l'accompagner à ses réunions pour me faire comprendre que pour être un bon patron, il ne suffisait pas d'être riche. Il fallait savoir comment se comporter, écouter, parler, comprendre les sous-entendus. J'dois avouer que j'ai jamais très à l'aise avec toute cette bande d'hypocrites qui lui tournait autour. Maintenant que je suis patron, j'laisse mes subordonnés s'occuper de tout. N'allez pas croire que j'suis pas doué en affaire hein ! C'est juste que... bah euh... Bon bah j'suis pas le meilleur dans le domaine, j'avoue. Je préfère surveiller l'évolution de mon argent, c'est plus passionnant.

Mon père, c'était le seul de la famille que j'aimais bien. Il va me manquer, j'le sais. Faut pas que j'y pense sinon je vais chialer comme une fillette. Y'en a d'autres que j'aime pas. Mes trois oncles par exemple, ils sont moches déjà, et puis ils visaient le poste de mon père depuis le début. Ils m'ont jamais appréciés et ça tombe bien parce-que moi non plus. Ils étaient même pas là le jour de l'enterrement d'ailleurs... Depuis que je suis le patron, ils m'aiment encore moins et c'est bien fait pour leur gueule tiens ! Je ne vais même pas parler de mes cousins, sinon je vais dire des grossièretés, et c'est pas classe.

J'me dis que maintenant que c'est moi qui est entre les mains tout ce que mon père à construit pendant sa vie, c'est un peu flippant quand même. J'ai pas peur hein ! J'aime avoir des responsabilités ! Mais quand même, j'pourrais faire une bêtise ou quoi et ça serait dommage... J'sais pas trop quoi en penser. C'est trop récent encore, c'est le bordel dans ma tête. Tout ce que je sais, c'est que j'ai beaucoup d'argent et que ça me plais.

Animal






Nom : Le Chat
Race : chat de gouttière
Sexe : mâle

Description :
Un animal, bah ça coûte cher hm'voyez... Mais c'lui là il se nourrit tout seul alors ça va, je le tolère. Il est pas à moi, j'sais pas d'où il vient. Un jour, pof ! Il est arrivé. Puis le lendemain, pof ! Il est reparti. Il part et il revient, selon ses envies. C'est toujours comme ça, il est un peu sauvage et il griffe tout le monde... Enfin surtout moi. C'est bizarre je lui ai rien fait pourtant... M'enfin j'me dit que c'est peut-être parce-qu'il m'aime bien ? Des fois il vient me voir en ronronnant, c'est rare, mais j'adore. Ça montre que lui au moins, il sait que je suis beau, riche et charismatique et que donc, c'est important de venir me faire des câlins.
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Ven 4 Mar - 21:49

GNNNNNH KUROOOOOO ♥
*meurt*
Bienvenue ♥ Et bon courage pour la suite de ta fiche :D
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Sam 5 Mar - 21:34

Et oui ! :D Kuroo ! ♥

J'en profite pour dire que j'ai fini ma fiche !
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Dim 6 Mar - 1:09

Oh mon dieu ... Ce personnage est tout simplement détestable, haha ! Attention, génialement détestable, j'entends. Il me semble avoir rarement vu une personne comme Domeki en ville. Il correspond parfaitement aux Nordistes les plus insupportables. Il nous en manquait des comme ça ! ;)

Tout me semble bon pour ta fiche. Tu es donc bien évidemment validé ! Ta couleur te sera attribuée dans quelques secondes, et la villa de ton personnage sera créée dans le quartier résidentiel du Nord.

Quartier Nord


Dans les tréfonds, Domeki Shu, tu viens de faire ton ascension. On raconte que tu vis au quartier Nord. Il ne te reste plus qu'à te dévoiler un peu plus si ce n'est pas déjà fait, mais surtout construire tes relations, te rendre joignable, te faire une place dans nos ruelles puis aller à la rencontre des habitants de la ville.



Si cela t'intéresse, Mohiel vient de lancer une demande de RP. Sinon, ça me plairait bien de faire un petit RP avec toi, Louyse étant également l'héritière d'une grosse fortune entrepreneuriale.

N'hésite pas si tu as des questions,
'mumuse-toi bien à Mayaku !
Dreiden M. Ijiwaru
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 21/05/2011
Crédits : RiotEye
Profession(s) : Avocat en Droit Pénal, Mannequin pour Of Velvet, Dealer à Shooter

http://www.mayaku-town.com/t19-dreiden-morgan-morden-ijiwaru#20

guess what I am capable of
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.



Dim 6 Mar - 12:43

    Bienvenue encore !

    J'approuve Louyse. Ton personnage correspond parfaitement à nos terres et je suis tout honoré de pouvoir rp avec toi. ♥

    Au plaisir d'écrire ensemble. :)


Contenu sponsorisé

guess what I am capable of





Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mayaku :: Personnage :: Personnages validés :: Quartier Nord-