Infinite RPG Awards
MayakuDreams come true

C’est étrange pas vrai ? la façon dont une ville peut vous envoûter, malgré les histoires étranges qui s’y déroulent, malgré les quatre quartiers qui la divisent, malgré son passé trouble. Et pourtant … Bienvenue à Mayaku, la fascinante Mayaku.

tops
sites
Bienvenue
S'inscrire
Guide du nouvel habitant
Contexte
Règlement
Comptes-rendus

Partagez | 
 

 Aiden Wood ➳ B A D G I R L ☓ (FINIT)

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mer 20 Avr - 9:52

Aiden Wood



Identité






Nom complet :
Wood, c'est mon nom de famille, il ressemble à Hollywood, ça me plait, j'ai l'impression d'avoir un peu de célébrité en moi. Mon premier prénom c'est Aiden, tout le monde dit que c'est un prénom de mec, moi je dis que ce sont des enfoirés jaloux, prénom de mec ou non, Aiden ça pue la classe, donc je m'en fou. J'ai un deuxième prénom aussi, Mackenzie, ou Kenzie, pour les intimes. Mes potes à LA m'appelaient souvent par Kenzie, j'ai jamais vraiment comprit pourquoi, mais ça ne m'a jamais déranger. Par contre, les seules fois où on me nomme Mackenzie, c'est quand mes parents sont vraiment en rage sur moi et Aiden ne leur suffit apparemment plus. En fait appelle moi comme tu veux.

Date & lieu de naissance :
Je suis née en pleins mois d'août, quand il fait bien chaud et tout. Et la date est drôle, parce que je suis née le 08 du 08, ça fait beaucoup de huit. Sinon, j'ai 22 ans, donc je suis née le 08 août 1993, à Los Angeles.

Âge :
J'ai 22 ans, je vais avoir 23 ans dans quelques mois !

Signe astrologique :
Je suis Lion ! Une vraie féline, mais pour le signe astrologique chinoix, je vends beaucoup moins de rêve ... Je suis coq, voilà.  

Orientation sexuelle :
Alors, c'est un peu compliqué. Je suis lesbienne. Dans le sens où je ne suis jamais sortie avec des types, ça a toujours été des filles. Sinon, pour coucher, j'ai déjà coucher avec quelques mecs, et c'était pas trop mal, mais je ne tombe pas amoureuse de mecs. Je suis moitié bi moitié lesbienne ? J'en sais trop rien, une chose est sûre, je préfère les filles, il n'y a pas photo ! Mais de temps en temps, avoir un mec dans son lit, c'est pas si mal.


Origine(s) :
Je suis Americaine, mes parents sont eux même Ricains, j'ai pas d'autres origines.

Langue(s) parlée(s) :
Je parle d'anglais, évidemment et le Japonais ! Ça fait 2 ans que je le pratique sans problème, mais quand je vivais à LA, je prenais déjà des cours de Japonais en cours du soir.

Crédit avatar :
Tumblr, Devianart




Classe & situation sociale :
Riche. Ma mère est médecin et mon père est PDG d'une grosse entreprise à LA. J'ai toujours vécu dans le luxe, mes parents aiment montrer qu'ils sont riche. Moi je m'en fou un peu en fait.
& je suis célibataire. Pas du tout prête à être en couple avec quelqu'un, je veux être libre de faire ce que je veux, quand je veux.

Profession :
Je suis étudiante en Art. Plus précisément en Scripte, tout ce qui a avoir avec l'écriture. J'espère pouvoir devenir régisseuse un jour et peut-être avoir ma propre émission ou faire mes propres films !

Casier judiciaire :
Quelques vols par-ci par-là. Je sais, c'est pas bien, en sachant que j'avais tout ce que je voulais, mais j'aime pas dépenser mon fric, je préfère que ce soit quelqu'un d'autre qui paye pour moi. Du coup en soirée quand je devais me ramener avec une bouteille ou autre, je préférais la voler. J'ai aussi voler des clopes, c'est tout. Un jour je me suis faite arrêter aussi, parce que j'étais complètement défoncée, mais je sais pas si ça a été noté dans mon casier.

Ancienneté :
Ça fait 2 ans maintenant. Avant ça j'ai toujours habiter à LA, puis par passion et pour mes études j'ai décidé de venir au Japon et c'est la première ville que j'ai faite, parce qu'elle m'avait toujours attirée, sans trop savoir pourquoi.



Quartier


Le quartier où vous désirez habiter à Mayaku :
Pour mes études, on m'avait proposé d'aller au quartier Sud, vu que c'est là où se situe l'Université. Mais je suis tombée amoureuse du Quartier Ouest, avec sa Tour Radio, TV et sa maison de production. J'aimerai vraiment bosser là dedans après mes études. C'est un grand projet pour moi.

Habitation :

Ouest : Maison/Appartement/Loft

Description:
 


Physique


« I'm a sad girl »
L.A. 05h30.

Été 2014.

Le réveil de ton portable se met à sonner. Tu le laisses sonner deux-trois fois avant de l’éteindre. Tu n’as pas dormis de la nuit. Tu es bien trop excitée par ce grand jour. Ce jour J. Tu as une petite boule au coeur quand même. Devoir dire adieu à ta famille, tes amis, pour tout recommencer à zéro. Mais tu ne regrettes pas ton choix, au contraire.

Tu te lèves en t’étirant, en baillant. Tu marches calmement jusqu’à ta fenêtre pour ouvrir les rideaux. Dehors, le soleil tape déjà bien fort. Au loin, tu peux apercevoir la mer, plutôt calme. Cette ville va te manquer, bordel. Tu vas allumer ta radio qui se trouve sur ton bureau et augmente le volume. Vu la baraque que tu te tapes, aucune chance que tu arrives à réveiller tes parents avec ta musique trop forte. Tu prends tes vêtements, que tu avais sagement préparer la veille pour être sûr de ne pas perdre de temps et te diriges vers la salle de bain. Tu allumes ta douche et te déshabilles devant le grand miroir. Tu t’observes un petit temps, regardant les moindres détail de ton corps.


➤ Je mesure un mètre soixante-cinq pour cinquante-cinq kilos. Je ne suis ni trop petite, ni trop grande. Ma corpulence est normale, je n’ai aucun soucis à me faire. J’ai les cheveux coloré en rose, parce que j’aime ça. Et aussi parce que je suis une fille au style alternative, c'est un peu la base d'avoir les cheveux colorer, du coup. Normalement je suis brune de base, trop banal à mon goût. Je les ai récemment coupé jusqu’à mes épaules, parce que les cheveux longs c’est bien, mais c’est beaucoup d’entretien et quand il fait chaud, c’est la galère. Mais j’adore mes cheveux, c’est une partie que j’aime le plus chez moi. Mes yeux sont vert clair, c’est vrai que les types et filles brun(e)s aux yeux verts sont souvent très charismatique, mais je voulais quelque chose qui change de l’ordinaire, d’où ma coloration. Plus il fait lumineux et plus ils sont clairs. Mon nez est un peu long, je trouve et ma bouche est assez fine, comme pratiquement tous les trais de mon visage. J’ai une poitrine généreuse, mais pas trop grosse, je trouve ça moche les gros seins, ça fait vache à lait. D’ailleurs je suis toujours plus attirée par les filles à petite poitrine, celles qui n’ont limite presque rien, je trouve ça bien plus mignon. Mon ventre est plat et j’ai un piercing au nombril. Mes fesses sont assez petite, j’ai un petit derrière, mais je vois pas en quoi la taille des fesses est importante, surtout que les grosses fesses sont souvent pas ultra glamour quand elles sont nues. J’ai de fines et longues jambes, que j’aime bien montrer en portant des choses courtes, au dessus des genoux. Mes pieds sont petit, je fais du 6 US de pointure.


Tu attaches tes cheveux en un petit chignon et tu entres dans ta douche. L’eau est agréablement chaude, tu la laisses couler le long de ta nuque et tes épaules, ça te fait frissonner. Tu prends le temps de mouiller ton corps, avant de te savonner le corps avec un gel douche à l’odeur sucrée, qui te donne presque envie de le manger. Tu glisses doucement tes mains douces sur ton corps pour le laver, les yeux fermés. Tu penses beaucoup, tu ressens une sorte de boule au ventre. Tu ne sais pas si c’est une boule d’excitation ou plus de stress. Tu es tellement impatiente. Tu passes ton visage sous le jet du pommeau de douche pour le laver. Autant tu adores avoir la tête sous l’eau quand tu es dans ta piscine ou dans la mer, autant tu n’arrives pas à la garder plus de cinq secondes sous le jet de la douche. Une fois toute propre, tu éteins l’eau et tu sors de ta douche, t’enroulant autours d’une longue serviette. Tu détaches tes cheveux et secoues la tête pour les replacer plus ou moins correctement. Tu te sèches correctement, puis fait tomber la serviette à tes pieds et attrapes tes sous-vêtements, que tu enfiles. Aujourd’hui, tu as décidé de porter des vêtements assez léger et facile à porter, vu que tu te tapes une bonne douzaines d’heures de vol aujourd’hui. Tu enfiles un mini short noir, un t-shirt gris avec toutes les formes de lunes, quelques colliers par-ci par-là et des all stars grises, le même gris que ton t-shirt. Tu te maquilles légèrement, tu n’es pas trop fan du maquillage, te coiffe les cheveux et hop, tu es prête.


➤ Je suis ce qu’on appelle une « Alternative », je n’ai pas de style propre à moi, j’aime porter un peu de tout. Que ce soit du pastel, du noir, du tout ce que tu veux, j’aime vraiment porter toutes les sortes de styles. J’aime bien porter des choses peu connu, pour qu’on me regarde dans les rues, ou qu’on vienne me critiquer, que ce soit positif ou négatif, j’aime avoir l’avis des gens. Je suis complètement unique, parce que je suis tatouée un peu partout sur le corps. J’ai un lion sur les côtes à droite, une lune sur mon poignet droit, un loup juste en dessous et un raton laveur un peu satanique sur le mollet. J’aime vraiment les tatouages. Je n’arrive plus du tout à m’arrêter, j’en veux toujours plus. Je n’ai qu’un seul piercing, celui de mon nombril. Sinon j’ai les oreilles percées, et je porte souvent des boucles d’oreilles. J’aime avoir mon style à moi toute seule. Je fais en sorte qu’à chaque fois on puisse apercevoir au moins un de mes nombreux tatouages.


Caractère


« I'm a mad girl »

Tu montes dans la voiture de ton père. Ta mère est malheureusement déjà partie travailler, mais elle a prit la peine de t’écrire une petite lettre.

« J’aurai voulu te conduire jusqu’à l’aéroport et regarder ton avion décollé, une petite larme à l’oeil, dans les bras de ton père, mais malheureusement ce n’était pas possible pour moi. J’espère que tu ne regretteras jamais ton choix de partir aussi loin, je suis fière de toi, ma chérie. Tu vas me manquer énormément, ton père et moi t’aimons fort. »

Tu souris. Ta mère a toujours été nulle pour écrire des lettres, mais c’est tout de même adorable. Tu ranges le bout de papier dans ta poche de ta veste et tu soupires. Tu ressens une plus grosse boule au ventre, tu es tellement heureuse. Tu regardes la route, ou plus précisément les panneaux qui indique l’aéroport.


➤ Je ne comprendrai jamais les personnes qui jugent directement une personne sans même la connaitre. Moi, je prends toujours la peine de connaître la personne serait-ce un minimum avant de donner mon avis. Je dis ça parce qu’on me juge trop vite, je trouve. Famille de riche ? J’suis une gamine pourrie gâtée qui a aucun respect pour les gens. Je suis tatouée, percée et j’ai les cheveux colorés ? J’suis une toxico, alcolo, qui va tuer tout autours d’elle. J’suis lesbienne ? Hahah, alors là, le nombre de jugement que j’ai eu là-dessus … J’suis une fille qui n’as rien comprit à la vie, une ratée, je devrai avoir honte. Eh bah absolument pas.

➤ Je fais partie de la classe haute et je ne m’en suis jamais vantée. On m’a apprit à respecter les gens, qu’ils soient riche ou pauvre. Je traine autant avec des gens qui galèrent qu’avec des gens qui jètent leur argents par la fenêtre. C’est vrai que ça aide beaucoup, surtout de nos jours, tout devient de plus en plus cher, la vie devient plus dure. Mais je n’ai jamais été capricieuse ou pourrie gâtée. J’avais des choses que quand je le méritais et je peux remercier mes parents de m’avoir éduquer de la sorte. Je préfère encore moi-même travailler et gagner mon propre argent, que de demander à mes parents. C’est une sorte de fierté que je ressens, quand je bosse et que je gagne du fric.

➤ Si j’ai les cheveux colorés, que je suis percée et tatouée, c’est pour ne pas ressembler aux moutons de notre société. Je veux me rebeller, montrer que je peux avoir mon propre opinion, faire mes propres choix et que je ne veux pas ressembler à tous le monde. Et ça me fait chier de savoir comment certaines personnes sont renfermées dans leur idées de « tout le monde doit être pareil pour qu’on puisse se sentir égaux » blabla, c’est tellement débile. Parce que ce sont souvent ce genre de personne qui viennent me critiquer. Alors d’accord je fume de temps en temps autres choses que des clopes, d’accord j’aime boire jusqu’à me bourrer la gueule, mais c’est humain non ? Il faut profiter de la vie, on ne sait pas de comment elle est faite demain. Moi je vis comme ça, comme si chaque jours que je passe est le dernier et je profite, je n’ai pas de regret, je fais des choix, bons ou mauvais et j’assume jusqu’au bout. Et ça, c’est la vraie vie.

➤ Je suis lesbienne, mais je ne suis pas féministe ou autre. J’aime les mecs aussi, ils sont cool. Je ne suis juste pas attirée amoureusement. Physiquement oui, pourquoi pas, ça change d’une meuf. De toute façon, les gens ont du mal à me croire quand je leur dit que je suis lesbienne, il parait que je n’en ai pas du tout l’air. Mes parents sont des gens ouvert d’esprit, ils n’ont pas eu du mal à accepter mon choix, au contraire ils étaient très contents que je trouve mon orientation toute seule. Bon après le reste de ma famille étaient pas super emballées de savoir que leur Aiden chérie n’allait pas leur faire un bel enfant, mais bon, à la fin ils finissent par s’y habituer.

Bon, je vais me choper un cancer, t’en veux une ?

Tu sors une clope que tu attrapes entre tes lèvres et tu en tends une autre à ton père. Il attrape sa clope avec sa main droite et la dépose en bouche, puis te fait signe de l’allumer. Tu souris. Tu sors ton briquet et l’allume. En fait, ton père ne fume pas vraiment. A la maison, il n’a jamais sorti de paquets, il n’en a même jamais acheter. Mais dés qu’il est avec toi et que tu lui en proposes une, il ne dit jamais non. Ton père, c’est un peu comme ton pote.

« On est bientôt arriver, t’es stressée ? »

Tu tires une fois sur ta clope, avant de recracher doucement la fumée vers l’extérieur de la voiture, puis tu tournes ta tête vers ton père et soupire.

C’est pas comme si je partais de la maison familiale pour aller vivre de l’autre côté du globe. Tu arriveras à supporter maman tout seul ?

Tu rigoles. Ta mère a toujours eu un sale caractère et souvent, ton père et toi avaient du mal à la supporter. Tu tires à nouveau sur ta clope, en regardant le ciel.

➤ Je suis le genre de meuf qui aime mettre l’ambiance. Celle qui n’a pas peur de se ridiculiser, j’adore déconner. J’suis une américaine, donc une grosse fétarde. Et quand on est un gosse de riche (je déteste me vanter de la richesse de ma famille, mais là j’dois bien le dire) on est invité dans pratiquement toutes les soirées de la ville. Que ce soit des soirées entre potes ou plus VIP, je reçois quasi toujours une invitation. Nan mais c’est cool, vraiment. Avec toutes ces soirées, ça m’a permis d’apprendre à tenir l’alcool. Avant je dansais sur la table après deux verres. Maintenant il m’en faut au moins … Cinq. Bon d’accord, je tiens toujours aussi mal l’alcool. Mais au moins ça me permet de bien m’amuser. Le pire, ce sont des clopes en même temps que son verre. Déjà parce que ça a un goût juste dégueulasse, mais surtout parce que ça tourne blindé après. Bon, ça ne bat pas le petit bedo en même temps. Oui, je prend des substances illicites, je sais, c’est mal. Mais c’est de temps en temps. J’avais mon pote dealer à L.A, maintenant j’ai rejoins la communauté « Shooter » et j’en suis pas déçue.

➤ A l’unif, je bosse dur. J’aime vraiment ce que je fais et je veux vraiment en faire mon métier. Maintenant, je sais très bien que les études d’art n’ont pas assez de débouchées, mais je trouverai. Je suis quelqu’un de très ambitieuse et quand je veux quelques choses, je fais tout pour l’avoir. Donc je ne m’inquiète pas trop. De temps en temps, ça m’arrive d’avoir envie d’abandonner, parce que bosser dans le scripte & montage c’est pas toujours facile. Mais je vais y arriver. Je ne lâcherai pas l’affaire.

➤ Je suis également une fille très sportive. Je vais souvent au complexe sportif pour courir ou nager, ça dépend un peu de mon avis et de mon humeur. J’aime prendre soin de mon corps. Quand j’habitais encore à Los Angeles, j’adorais aller sur la plage pour courir, mes écouteurs dans les oreilles. C’était une manière pour moi de m’envoler dans ma bulle, tout en prenant soin de moi-même. Quelques fois, pour le fun, ça m’arrive d’aller au Dôjo, j’ai toujours été attirer par les art-martiaux, mais j’ai jamais osé en faire. J’habite au Japon, avec pleins de Japonais qui en font depuis gamins, j’ai eu peu peur de me taper la honte. Mais je me promet qu’un jour, j’en ferai !

Ton père gare sa voiture au parking souterrain. Tu regardes tous ces gens, avec leurs bagages, prêt à partir en vacances une, voir deux semaines. Et toi tu es là, à faire un voyage sans retour. Enfin, si, tu reviendras de temps en temps à L.A, mais pas tout de suite. Tu sors de la voiture et prend ton sac à dos, que tu déposes sur ton épaule gauche. Ton père sort tes deux grosses valises. Tu as pris le maximum que tu pouvais dans tes deux valises et ton sac à dos. Le reste, tu l’achèteras là-bas. Vous marchez d’un pas rapide vers l’aéroport. Oui, tu es impatiente. Tu as soif d’aventure, tu es prête à partir, tu ne regrettes rien.

Papa, ça y est.

Tu attrapes ton père dans tes bras. Tu as déjà été chercher ton billet et à la fenêtre tu peux apercevoir ton avion. « JAPAN AIRLINE » en grand dessus, il parait que c’est une bonne compagnie. Tu te recules ensuite pour l’embrasser sur la joue. Tu le vois dans ses petits yeux fatigués, qu’il aimerait bien pleurer mais qu’il se retient. Tu souris.

Pleure pas, ou je pleure aussi.

Ton père se frotte les yeux et sourit à son tour.

« Ah non ! Tu es tellement moche quand tu pleures, même si t’es ma fille, je te trouve moche quand tu pleures. »

Il te fait un petit clin d’oeil ainsi qu’une petite tape sur ton épaule. C’est ça que t’aime chez ton père, sa franchise. Même si c’est celui qui doit te donner toutes les meilleures qualités du monde, il n’a pas peur de te faire une remarque, même si ça pourrait te blesser. Mais tu es habitué à tout ça et même si au début, ses petites piques pouvaient te faire un peu mal, maintenant tu en rigoles avec lui.

Un dernier gros câlin et tu lui dis au revoir, le laissant sur la quai, tandis que tu t’en vas vers ton avion. Tu ne peux pas t’empêcher de te retourner pour le regarder, de plus en plus loin. Tu commences vraiment à stresser, à paniquer. Tu aimerais te retourner et courir vers lui, mais tu sais très bien qu’une fois arrivé, tu te sentiras beaucoup mieux.

Good bye Los Angeles and let’s go to Japan !


Histoire


« I'm a bad girl »

/!\ Histoire en bref, des morceaux de son histoire seront écrit dans ses rp's.
Oui je n'aime pas écrire des histoires dans tes fiches de présentations et ça se remarquera en lisant la suite :C
____________

Tu es assises à ta place, dans l’avion. Par chance, tu as eu une place au hublot. Ton portable vibre dans ta poche. Ah merde, c’est vrai, faudrait peut-être penser à le mettre en mode avion. Tu le sors de la poche de ton mini short. C’est Kim, ta meilleure amie. Elle ne t’a pas oublié. Tu souris en lisant son message et lui répond aussi vite.

BabyGirl 🍼🐻


J'aurai adoré venir te dire un dernier au revoir à l'aéroport, mais impossible pour moi de venir et lacher le boulot (j'te jure, je déteste ce boss), tu m'inviteras dans ton appart là-bas, de toute façon, t'es obligé ! Tu vas me manquer, reviens vite ici, qu'on puisse à nouveau s'amuser comme avant. Je t'aime fort, Kenzie chou. 💖




Tu viens quand tu veux, il y aura toujours une place pour toi 😏 Tu vas me manquer toi aussi, énormément. ❤️
Ps: Sérieux ce boss ... Crame lui sa caisse ! 💪


Une fois les explications de sécurités expliquées, tu attaches ta ceintures et tu attrapes un chewing-gum en bouche, pour ne pas avoir mal aux oreilles pendant le décollage. Tu choisis un film dans la petite télé de ton siège. Tu n’arrives pas à choisir, trop de choix. Après plusieurs hésitations, tu optes pour une comédie Américaine.  

++

➤ Je suis fille unique. Mes parents ont toujours voulu un seul enfant. Et c’est un réel plaisir d’être enfant unique. Pas besoin de partager, on n’aime que moi, je suis gâtée, etc. Le seul côté négatif c’est peut-être la solitude que l’on peut ressentir de temps en temps. C’est vrai que quelques fois, je n’aurai pas dit non pour une compagnie. 
Avant de partir au Japon, j’ai toujours vécu à Los Angeles. Mes parents travaillent là donc c’est beaucoup plus simple pour eux, puis avec la baraque qu’ils ont, je n’avais pas trop envie de déménager. 
J’ai eu une enfance calme et facile, j’étais plutôt bonne élève, j’étais gâtée quand j’étais sage, je ne faisais pas chier mon monde, j’étais un enfant modèle. C’est plus vers l’adolescence que c’est parti en couille.

➤ J’ai toujours respecter mes parents, cependant. Même si je me suis rebellée par la suite. J’ai toujours su faire la différence entre mes parents et mes amis. Ma mère est un médecin assez connu dans le quartier et a beaucoup de patients. Du coup, la semaine, je ne la voyais pas souvent. Pareil pour mon père. Mais lui, que ce soit en semaine, le week-end ou en vacances, je ne le voyais quasi jamais quand j’étais gamine. Il bossait énormément ou il était en voyage d’affaire. Je sais que ça fait très cliché, mais on ne choisit pas sa famille. Du coup, vu que j’étais toute seule à la maison, j’avais une baby-sitter. Je la détestais et je pense que je la déteste toujours maintenant. C’était une garce, qui bossait chez mes parents pour leurs argents. Heureusement, vers mes huit-neuf ans, mes parents m’ont laissé seule à la maison.

--

➤ C’est à l’adolescence que ça devient intéressant. Entre décrochage scolaire, sortie le soir sans l’accord des parents, alcool, clope, drogue, comme je le dis si bien « J’étais une bonne fille, mais j’ai grandis. » J’ai complètement changé. Au lycée, j’ai arrêté de bosser, je fuguais le soir pour aller voir des potes, pour fumer, boire, me droguer. Je ne parlais quasi plus à mes parents, je voulais être seule. J’ai vite regretté, quand mes parents ne faisaient plus attention à moi et quand j’ai faillit être renvoyer de mon lycée. J’adorai m’amuser, mais je ne pouvais pas rater ma vie, alors j’ai décidé de faire les deux. Une Aiden qui bosse dur pour les cours et une Aiden fétarde. Et c’est ce que je suis devenue. J’ai voulu me rebeller pour pleins de choses. J’ai décidé d’arrêter les préjugés sur moi, j’ai décidé d’être originale et non un mouton de la société. Personne ne m’aimera mieux que moi-même alors je m’en fou maintenant, du regard des gens, de leurs critiques, etc. J’aime avoir leur avis, mais ils ne m’affecteront pas. A l’âge de mes 18 ans, j’ai décidé de me faire tatouer. Et depuis, je continue, encore et toujours. J’ai pleins de projet, mais ça coûte cher, donc j’ai décidé de me trouver un boulot. A Los Angeles, je bossais dans un bar à la plage, mais bon, ça craignait un peu. J’avais souvent des gros pervers qui demandait d’autres services que ce que je servais. Un jour je me suis même faite agresser, mais heureusement, il n’a rien su faire.

➤ J’ai décidé de partir au Japon, plus précisément à Mayaku —parce que la ville m’intéressait énormément— pour mes études, et aussi parce que j’aime beaucoup ce pays. Sa langue, sa culture et surtout, ses jeux vidéos. Je peux être une vraie geek quand je m’y met. Et je ne regrette absolument pas mon choix. Cette ville est vraiment génial. J’espère maintenant, pouvoir finir mes études sans problèmes pour ensuite avoir ma propre émission ou mes propres films. Travailler dans de l’art, une vraie passion.

Regarder un film, manger, écouter de la musique, dormir, regarder un autre film, aller pisser, jouer sur ton portable, manger, Voilà comment tu t’es occupées pendant le long voyage. Tu regardes presque toutes les dix minutes le trajets que fait l’avion, pour voir si tu es oui ou non bientôt arrivé. Tu stresses, tu es impatiente et fatiguer aussi. Tu décides de dormir pour la fin du trajet.

➤ En fait, j'ai eu une vie calme, sans trop de truc à raconter. Après c'est sûr, je dois avoir pleins d'anecdote à raconter, mais là tout de suite, j'en ai plus vraiment. Si on devrait donner un nom à ma vie, je lui donnerai le nom de « La petite fille modèle devenue une vilaine fille. » Ouais, c'est plutôt pas mal.

Tu te réveilles quand une hôtesse de l’air vient doucement te secouer le bras pour te dire de remettre ta ceinture. Bientôt arriver. Le prend une grande inspiration et te rattaches, attrapant un chewing-gum à nouveau, pour l’atterrissage. Tu regardes le trajet de l’avion, MAYAKU écrit en gras avec un petit drapeau pour signaler la destination. Tu as de la chance d’avoir trouvé un direct jusque cette ville, parce que tu n’avais pas du tout envie d’avoir d’escales.

3..2..1.. L’avion est posé, les gens applaudit et toi tu n’en reviens toujours pas. C’est à partir de maintenant, que commence ta nouvelle vie.

Animal






Nom : Aslinn, ce qui signifie rêve en irlandais
Race : Eurasier
Sexe : C'est un mâle

Description : Aslinn est un Eurasier mâle de huit mois. C'est une grosse peluche, qui adore les câlins, il est très docile et bien dresser, il m'obéit au doigt et à l'oeil. Il ne ferait pas de mal à une mouche, sauf si je me retrouve en danger, c'est un chien adorable, très protecteur.

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 2 Mai - 12:17

Coucoooou ♥︎

Je ne sais absolument plus si j'ai encore beaucoup de temps pour la finir ou non, mais je préfère prévenir & demander avant d'avoir de mauvaises surprises ;w;

J'ai des semaines assez chargées pour l'instant alors je n'arrive pas toujours à passer sur le forum (mais ça va s'arranger NE VOUS INQUIETEZ PAS ♥︎)

Donc je voulais demander si je pouvais avoir une semaine (ou deux tralalalala) en plus pour la finir ? J'ai encore une partie du caractère à finir ainsi que l'histoire, ça ne devrait plus être long, même si je compte écrire un roman (ou presque .w.)

Uala, merci beaucoup

& si c'est Dray qui passe par-là, sache que je te fais violemment l'amour et que je t'aime, fort, très fort. ET que Jared cey la vie.


https://49.media.tumblr.com/2f8d51bb41f8ca4e9873d18fb48bb197/tumblr_ntejtbU2Wp1u77beio1_250.gif


(Ps, il y a un soucis avec la page non ? Help pls ;w; )
Dreiden M. Ijiwaru
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 21/05/2011
Crédits : RiotEye
Profession(s) : Avocat en Droit Pénal, Mannequin pour Of Velvet, Dealer à Shooter

http://www.mayaku-town.com/t19-dreiden-morgan-morden-ijiwaru#20

guess what I am capable of
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.



Lun 2 Mai - 22:45

    Aiden ♥,

    Il n’y a pas de soucis pour le prolongement de ta fiche de présentation ! Merci de nous avoir prévenu. Bon courage pour tout ce que tu entreprends IRL, que tu puisses te retrouver par la suite pour terminer ta fiche bien avancée !

    Et, c’est effectivement moi qui passe par-là. Je t’en ferai des crêpes, je t’en ferai … Voyez comment elles sont ces américaines !

    De quel souci tu parles sur la page ? :)



Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 17 Mai - 16:51

Coucou ♥︎

J'ai finis ma fiche, encore merci de m'avoir accorder un délai supplémentaire, je suis tellement occupé ces temps-ci que j'arrivais plus à venir sur le forum (& beaucoup de flemme aussi, j'avoue). Sur ce, bonne lecture ~
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 17 Mai - 17:12

Rhooo, j'aime ta fiche jeune demoiselle ! Ton personnage a l'air génial, j'ai hâte de lire tes RPs \o/
Au plaisir de te croiser ~
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 17 Mai - 23:33

Oooohw, merci beaucoup, c'est adorable !

J'espère qu'on pourra rp toi & moi. ♥︎
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 17 Mai - 23:46

Quand tu veux ! :3 ♥
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 17 Mai - 23:52

Coucou toi ! :D Je ne crois pas t'avoir souhaité la (re)bienvenue dans ta fiche de membre alors je vais me rattraper ici : bon retour à la maison ! o/

J'aime bien l'équilibre que tu as trouvé dans les différentes personnalités de ton personnage, ça le rend d'autant plus crédible et attachant :3 Pour l'histoire, ça ne pose pas du tout de problème, surtout étant donné que tu l'avais déjà pas mal développée dans ta manière de décrire le physique et le caractère !
Aussi, Aiden me semble pas mal indiquée pour avoir un lien avec Yumi, héhé :3 Certaines lignes de ta présentation m'ont en effet faite pensé à son personnage !

Bref, rien à redire, tu es validée !

Quartier Ouest


Dans les tréfonds, Aiden Wood, tu viens de faire ton ascension. On raconte que tu te caches au quartier Ouest. Il ne te reste plus qu'à te dévoiler un peu plus si ce n'est pas déjà fait, mais surtout construire tes relations, te rendre joignable, te faire une place dans nos ruelles puis aller à la rencontre des habitants de la ville.



A tout bientôt !
Contenu sponsorisé

guess what I am capable of





Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mayaku :: Personnage :: Personnages validés :: Quartier Ouest-