Infinite RPG Awards
MayakuDreams come true

C’est étrange pas vrai ? la façon dont une ville peut vous envoûter, malgré les histoires étranges qui s’y déroulent, malgré les quatre quartiers qui la divisent, malgré son passé trouble. Et pourtant … Bienvenue à Mayaku, la fascinante Mayaku.

tops
sites
Bienvenue
S'inscrire
Guide du nouvel habitant
Contexte
Règlement
Comptes-rendus

Partagez | 
 

 Louyse E. Creutz

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Dim 12 Fév - 13:55

Louyse E. Creutz



Identité






Nom complet : Louyse Eleanor Erena Manon Marie Elisabeth CREUTZ
Date & lieu de naissance : 29.12.1995 ; Strasbourg, France
Âge : 16 ans
Signe astrologique : Capricorne
Orientation sexuelle : Hétéro
Origine(s) : Française, Allemande
Langue(s) parlée(s) : Le français & l'allemand, ses langues maternelles; l'anglais, l'espagnol & l'italien, apprises à l'école; le japonais.

Crédit avatar : Hope et Age de Mélanie Delon




Classe & situation sociale : Noblesse ; célibataire
Profession : Lycéenne
Casier judiciaire : Vide
Ancienneté : Quelques jours à peine



Quartier


Le quartier où vous désirez habiter à Mayaku :
Nord

Habitation :
Nord : Appartement

Physique



Louyse n'est pas et n'a jamais été la fille parfaite aux yeux de sa mère. Elle ne l'avouera jamais, mais tout le monde sait fort bien qu'elle préfère sa jumelle, Manon. Elles ne se ressemblent pas ... étrange pour des jumelles monozygotes.
Elle mesure 1m73, une taille très convenable, pour 52kg. Quelle chance pour une européenne d'être si bien proportionnée !  Sa peau très blanche, son visage et son nez fin, ses lèvres claires, ses taches de rousseurs discrètes, son grain de beauté sur la joue gauche, près de sa bouche, ses cheveux  bouclés, lui tombant juste au dessus des épaules, roux, aux reflets rouges à l'aube et au crépuscule, toutes ces choses, qui la différencient tant de son aînée. Quant à ses yeux, ils sont bleus, presque gris. Ses yeux ... qu'ont-ils de si spécial pour que tout le monde les admire ? C'en est presque désespérant ... M'enfin ... Au moins, ils sont admirés.


" - Tu sais Elen' ... il est rare de voir une personne de ton âge ayant un regard si triste ... Un jour, je découvrirai pourquoi une telle tristesse !
- Je paries que tu ne trouveras jamais !
- J'aime bien quand tu souris ! Ça te va si bien, ces petites rides au coin des yeux ...
- ...
- Ah non ! Je t'interdis d'arrêter de sourire !
"


Elle le déteste, son sourire. Elle trouve que l'on voit trop ses dents, que les poches et rides qui apparaissent autour de ses yeux sont disgracieuses.
De manière générale, on préfère Manon. Non pas que Louyse soit moins belle que sa soeur, bien au contraire, mais elle a cet air froid, renfermé, qui lui donne cette expression d’inaccessibilité. C'était peut-être son choix, après tout ...
Il est rare de l’apercevoir, peu le savent, elle a l'habitude de le cacher, ce petit tatouage qui lui plait tant, ces ouïes, celles d'un violon, qu'elle porte dans le bas du dos. Sa mère n'avait pas été d'accord, mais son avis lui avait paru bien inutile puisque d'une manière ou d'une autre, elle était résolue à se faire marquer sur le corps une part de cet instrument qui lui tient tellement.


" - Mademoiselle Creutz, puis-je savoir quel est cet accoutrement ridicule ?!
- Celui que vous me verrez porter toujours et encore. Vous ne direz rien, vous ne m'en empêcherai pas, est-ce bien clair ?
"


Son style vestimentaire sortait bien de l'ordinaire en France. Il s'apparente au neo-victorien, à tendances steampunk. Elle porte en permanence un corset ou un serre-taille qui met en valeur sa silhouette. Elle ne se séparerai pour rien au monde de sa montre en or jaune et cuir noir, encore moins de sa chevalière en or blanc frappée des lettres SC : "Spiritus promptus est, caro autem infirma" (l'esprit est prompt mais la chair est faible), l'adage familial. Elle porte de nombreux bijoux divers et variés, tous plus chers les uns que les autres.


" Dis moi Louyse, as-tu toujours été si dure et insensible ? "


Caractère



En dehors de son air froid, on ne lui trouve que peu, voire aucun défaut. Aux yeux de tous,  Louyse a une conduite exemplaire. Elle ne fume pas pour ne pas abîmer sa voix, ne bois pas car elle n'en voit pas l'intérêt, a d'excellentes notes à l'école, joue parfaitement du violon et du violoncelle, se comporte admirablement bien en soirée, ...
Comme dit le proverbe "Les apparences sont trompeuses" Contrairement aux impressions et à sa soeur, Louyse est narcissique, égocentrique et égoïste. Elle agit uniquement par intérêt et le moindre ses actes est calculés et est irrémédiablement insidieux. Sa prestance et son charisme lui valent d'être une excellente oratrice. Elle manie à la perfection l'Art des Mots et par conséquent, arrive à manipuler excellemment quiconque gravite autour d'elle, pour son plus grand plaisir. Elle sait s'entourer de personnes influentes et facilement influençables. Elle a toujours su sélectionner ses connaissances avec une infime précaution, pour être toujours certaine d'en tirer quelque chose. Elle ne fait confiance à personne mais tout le monde lui fait confiance. Du haut de ses 16 ans, la jeune fille est d'une sournoiserie inquiétante qui en alarmerait ou en angoisserai plus d'un, s'ils étaient moins aveuglés par le  fort pouvoir de séduction dont elle est emplie. Elle méprise la plupart des personnes qui l'entourent, ne supportant pas ces existences insipides prêtes à se rouler dans la fange pour grappiller ne serait-ce qu'une infime particule de gloire. Elle aime faire souffrir les gens, jouer avec leurs sentiments, et le plus intéressant -d'après elle- est qu'ils semblent aimer ça ...

Louyse raffole de musique et de littérature qui agissent sur elle comme une drogue. Toute petite, la jeune fille s'éprise du monde fantastique, rythmé de contes et de légendes, de mythes et de superstitions, de croyances et de fables. Elle s'était rendue compte que ses dons musicaux lui permettaient de rencontrer les personnes qu'il fallait connaître, aussi s'était elle appliquée à apprendre encore et encore les mêmes mouvements, à répéter en boucle les mêmes concertos, les mêmes arias et cet acharnement avait fini par payer lorsqu'elle sortie première de son conservatoire. Depuis quelques années déjà, elle se concentrait à étudier le pouvoir des religions sur les Hommes, la puissance des mots sur les esprits, expérimentant les même principes mystiques qu'utilisaient les ecclésiastiques depuis des siècles et des siècles sur son propre entourage et, chaque fois qu'elle réussissait à dominer quelqu'un, à lui faire faire ce qu'elle désirait, elle en ressortait plus suffisante, orgueilleuse et arrogante que jamais.

Ambitieuse, Louyse souhaite se diriger dans le droit. Elle ne sais pas encore exactement ce qu'elle compte faire plus tard, mais elle sait qu'elle tiendra un rôle majeur dans le changement du Quartier Nord, dans le changement de Mayaku. Une fois bien installée, elle commencera sûrement à étudier l'histoire de la ville, à s'intéresser aux quartiers, aux changements à apporter, car il y en aura, sans aucun doute.



Histoire



Manon, la première, puis moi-même, sommes nées un 29 décembre, jour de grand froid, où les routes gelées et verglacées ont empêché les gens de venir féliciter notre mère, Kara, pour les deux petites merveilles qu'elle venait de mettre au monde.
Maman est allemande, Manon lui ressemble beaucoup. Elle me dit souvent que j'ai les yeux de mon père. Je ne le connais pas, et ça m'est égal. Tout ce que je sais, c'est qu'il se nomme Gabriel et qu'il est d’origine française.

Mon nom complet ? Louyse Eleanor Erena Manon Marie Elisabeth Creutz. Oui, je sais, c'est bien long, mais je l'aime beaucoup. Louyse, vient de ma grand-mère maternelle, Louisa; Eleanor est le nom d'une femme illustre et inconnue dont j'ignore totalement l'histoire mais que Maman trouvait très beau; Erena ... disons que Maman aime beaucoup le prénom Hélène ... elle m'a un jour dit qu'elle cherchait simplement à lui donner une consonance plus nippone; Manon vient de ma jumelle; Marie de la Vierge elle-même (Dieu, que c'est original !); et Elisabeth et un prénom que mon père aimait beaucoup. De tous, Eleanor est bien mon préféré. Christophe m'appelle comme ça.

Nous avons donc grandi sans présence paternelle dans un immense manoir de la capitale Alsacienne, aux frontières de l'Allemagne. Toutes jeunes, on nous apprit à bien nous conduire en société, on nous enseigna les règles de bienséance, et on nous indiqua la voie à suivre pour devenir des prodiges de l'éducation.
A trois ans, on m'initia au violon, puis au violoncelle. Deux instruments qui me tiennent aujourd'hui encore à coeur. Dès que je sus m'exprimer parfaitement -c'est à dire très tôt- on me paya des cours de chant avec l'une des meilleures professeurs du pays, et j'excellai dans cet art. A l'âge de six ans, j'entrai au conservatoire où je brillai.
A sept ans, je rencontrai Christophe. Nous avons rapidement tissé de forts liens d'amitié. Il est le seul que je n'ai jamais chercher à utiliser, mais avec le déménagement, nous risquons fort de nous perdre de vue ...

Aussi étrange que cela puisse paraître, je ne me suis jamais vraiment bien entendu avec ma soeur, qui est beaucoup trop gentille à mon goût. Bien trop lâche également. Au fond de moi, je me demande si je ne déteste pas ce double qui me ressemble si peu ... ? Manon est bien trop parfaite ... un vrai petit ange ... c'en est presque répugnant !

Maman a décidé, sur un coup de tête, une envie, une lubie, que nous allions déménager au Japon ... Au Japon ! Elle préparait notre départ depuis plus de deux ans, ce qui signifie que je parle japonais depuis deux ans. Je me demande encore pourquoi Mayaku ... M'enfin, c'est une jolie ville, pour ce que j'en ai vu, je ne suis pas encore morte, donc pour l'instant je m'y plaît.

J'en aurai bientôt fini avec le lycée, ce qui signifie que je pourrai enfin commencer mes études de droit. Je ne sais pas encore tout à fait ce que je compte exercer comme profession, mais ce qui est sûr, c'est qu'elle me permettra de m'amuser encore plus avec les gens ... Il est si agréable de sentir leur petites vies se tortiller dans votre main ... Cette exaltation frénétique, ce sentiment de puissance, ce délire de savoir que l'on peut briser à tout moment,  l'existence de quelqu'un ... C'est si jouissif !



Animal






Nom : Niphredil
Race : Chausie
Sexe : Femelle

Description :
Chatte Chausie âgée d'à peine deux ans, Niphredil, littéralement "Fleur d'hiver" en Sindarin, est un animal gracieux et majestueux égal aux félins sauvages qu'il est parfois possible de rencontrer dans les livres. Son pelage est de couleur brown ticked tabby. Ses yeux ovales et verts ont cette expression auguste et changeante de reconnaissance envers leur maître, de dégoût envers les personnes autres que Louyse. Agile et pleine d'aisance malgré sa grande taille, elle est d'une vivacité et d'une habileté impressionnante. Niphredil est une chatte qui ne s'intéresse qu'à elle et à Louyse. Elles se ressemblent d'ailleurs beaucoup.
Dreiden M. Ijiwaru
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 21/05/2011
Crédits : RiotEye
Profession(s) : Avocat en Droit Pénal, Mannequin pour Of Velvet, Dealer à Shooter

http://www.mayaku-town.com/t19-dreiden-morgan-morden-ijiwaru#20

guess what I am capable of
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.



Dim 12 Fév - 14:29

    Bienvenue à Mayaku Louyse E. Creutz !

    La première chose que je me suis demandée en lisant ta fiche c'est : "Pourquoi est-elle ici ?" Elle devrait écrire des livres ! Finalement, c'est en arrivant au bout que j'ai trouvé ma réponse ! Tu es vraiment très forte pour ton âge, je trouve.

    J'aimerais bien que tu nous fasses par de ton livre dans la partie "Amorce" -> "Création". Je suis curieuse de savoir de quoi il parle et si tu pouvais nous donner quelques passages ou chapitre ? Cela dit, je ne t'y force pas. :)

    La seconde chose qui m'a marqué c'est le caractère à Louyse, sa passion pour la musique. A mon humble avis, je pense que Draco et Louyse doivent avoir un lien de parenté qui doit remonter, dans leur arbre généalogique, jusqu'en Allemagne ! C'est une piste que je propose et je la trouve très intéressante.

    Tout est parfait, vraiment. C'est un plaisir d'avoir lu ta fiche. Je t'ai mis ta couleur mais pour te valider officiellement il te faut lire attentivement le règlement où tu trouveras la clé pour retrouver le code dissimuler ! ^^
    Si tu as du mal à le trouver, envoie-moi un MP.


Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Dim 12 Fév - 16:28

Merci beaucoup !

Je passerai faire un tour dans cette partie du forum. Qui sait, peut être vous délivrerai-je quelques secrets concernant mon "Œuvre" ^.^

Je serai ravie de parcourir des vieux registres à la recherche d'un potentiel lien de parenté entre Draco et Louyse :)

Code trouvé ! Encore merci !
Dreiden M. Ijiwaru
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 21/05/2011
Crédits : RiotEye
Profession(s) : Avocat en Droit Pénal, Mannequin pour Of Velvet, Dealer à Shooter

http://www.mayaku-town.com/t19-dreiden-morgan-morden-ijiwaru#20

guess what I am capable of
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.



Dim 12 Fév - 16:40

    De rien ! Te voilà valider ! Tu peux désormais rp et il te faudra remplir divers formulaires comme celui de demande de logement que tu trouveras dans les "demandes" dans ton quartier et celui des relations/téléphone/boite aux lettres.

    Si tu as une idée un peu plus rechercher pour ce lien de parenté je t'invite à aller poster dans mes relations afin de peaufiné la chose ! ♥

    Et si tu as des soucis, nous sommes là par MP !


Contenu sponsorisé

guess what I am capable of





Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mayaku :: Personnage :: Personnages validés :: Quartier Nord-