Infinite RPG Awards
MayakuDreams come true

C’est étrange pas vrai ? la façon dont une ville peut vous envoûter, malgré les histoires étranges qui s’y déroulent, malgré les quatre quartiers qui la divisent, malgré son passé trouble. Et pourtant … Bienvenue à Mayaku, la fascinante Mayaku.

tops
sites
Bienvenue
S'inscrire
Guide du nouvel habitant
Contexte
Règlement
Comptes-rendus

Partagez | 
 

 L'homme qui se fait appeller le "Black Jack"

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Dim 6 Jan - 13:47

Black Jack



Identité






Nom complet : Hiroshi Sakakibara
Date & lieu de naissance :  Amérique, dans le courant de fin 1970
Âge :  35 Ans Du moin... A ce qu'il en dit.
Signe astrologique : Inconnu
Orientation sexuelle : Hétéro
Origine(s) : Inconnue(s)
Langue(s) parlée(s) : Anglais et japonais

Crédit avatar : Le Joker, Batman




Classe & situation sociale :
Profession : Criminel terroriste professionnel
Casier judiciaire : Vol à main armée, braquages, homicide avec préméditation, détournement de fond, et j'en passe et des meilleurs. Bref casier chargé.
Ancienneté : Arrivé réçamment



Quartier


Le quartier où vous désirez habiter à Mayaku :
Sud

Physique





Regardez-moi ce visage, cela suffira en général à se faire une idée du personnage qui se tient en face de vous ! En tout cas, lui, il s'aime comme il est. De haut en bas, on peut le décrire de cette manière : des cheveux ébouriffés d'une couleur indescriptible, à se demander si elle est naturelle... Un mélange étrange de vert, de gris, et de blond. Des sourcils de la même couleur, on finit alors par pensé que cette couleur est naturelle, cependant, c'est une bonne représentation visuelle de la nature déséquilibrée de ce type. Alors, si cette couleur est naturelle, la folie est peut-être inscrite aux racines mêmes de son ADN !
Des yeux bleus, d'une clarté resplendissante, qui pourraient refléter gentillesse et compassion, mais il n'en est rien... Plonger un regarde dans ces yeux nous montre un vide, une absence total de logique, de sens... Rien de positif n'en émane. Seul le délire et la démence s'en échappe.
En descendant notre regard on tombe ensuite sur une bouche aux lèvres noires, difficile d'imaginer que c'est naturel, cette fois. Il y a souvent greffé un grand sourire. Mais pas un sourire comme on aime en voir, un sourire narquois, moqueur, railleur, sarcastique, ironique, bref, les adjectifs ne manquent pas pour le décrire. Ce sourire à lui seul, peut mettre mal à l'aise le plus courageux et téméraire des hommes !
Niveau corpulence, il n'est pas musclé, mais plutôt maigre, grand, et svelte. Sa carrure n'est pas très impressionnante, mais la sensation de folie qu'il dégage en impose à ceux se trouvant autour de lui. Bref, il est impressionnant non pas par sa carrure, mais par son apparence et par ce qui suinte au travers de lui ! Niveau fringue, dans son vieil asile, il portait toujours un pull et un pantalon noir et blanc à rayure. Maintenant qu'il se promène librement, il aurait pu au moins, mieux se saper... Et bien non, toujours aussi mal vêtu, d'un jean troué, usé jusqu'à la corde, d'une paire de bottes, qui pourrait être des rangers si seulement on pouvait les reconnaître, tellement elles sont usées, et enfin, un pull à rayures, blanc, et noire. Trop long, ces manches tombent en dessous de ses poignets et de ses mains. En fait on reconnaîtrait au premier coup d'œil que c'est un allumé !


Caractère



Question caractère, des choses à dire sur lui, il y en à ! Pour annoncer la couleur, on dire d’ores et déjà qu'il est passé devant plusieurs psychologues, du temps où on l'avait encore sous la main. En effet, le gas est insaisissable en plus d'être imprévisible, et complètement déjanter. Chacun des médecins spécialisé l'ayant ausculté conclut en un cas totalement différent les uns des autres en plus d'obtenir des diagnostics contradictoires et des pathologies mentales différentes ! De quoi les rendre... "fou" ironiquement ! Il a donc de graves antécédents psychologiques.
Un psychiatre a même avancé le fait que l'homme en question possède un état mental paradoxal, qui implique qu'à chaque instant, à chacun des moments de sa vie, il se réinvente, cet action est totalement involontaire de sa part, enfin, on peu s’attendre à tout venant de lui ! Cela qui signifie que son caractère varie en fonction du moment de la journée, de ce qui l'entoure, des gens qui le côtoient... D'où un côté totalement imprévisible.

Cependant, malgré cette instabilité qui peut ressembler à de la squizophrénie, certains traits de caractère subsistent : il est rusé, sadique, complètement égocentrique, et aime fair de l'humour, bien que ses phrases humoristiques soient très douteuses, et ses "blagues", totalement déplacées et souvent incompréhensible, en tout cas, lui, il trouve ça drôle, même s'il est bien le seul à en rire ! En outre, le personnage est manipulateur, se plaît à concevoir des plans machiavéliques, sadique, presque pervers, sans masquer un certain goût pour la mise en scène. Il arrive même souvent qu'il change d'avis brusquement sur la situation en cours sur un coup de tête, selon ses envies ou les circonstances.

Encore une chose, le type est complètement mythomane, et se plaît à s'inventer une histoire toujours différente, plus morbide et invraisemblable les unes que les autres !

Plus grave encore, sa folie profonde, complexe, unique, et très intéressante pour un médecin, est si intense que le simple fait de converser avec lui peut faire douter le plus impassible et le plus sain d'esprit des hommes sur sa propre santé mentale, tellement ses paroles sont incohérentes et dénuées de sens ! En bref, sa folie est contagieuse !
Encore un point illogique, presque paradoxale, mais fascinant à la fois, il semblerait que cet homme répondant au nom du "Black Jack", nom qu'il a lui-même choisi ; en parlant de ça, plus qu'un nom, c'est en fait la résultante de tous les changements permanents qui s'effectuent dans sa tête, ses multiples "personnalités" quoi ! Il préfère d’ailleurs qu’on l’appelle comme ça. Ce pseudo rappelle son caractère peu prévisible et son amour pour le hasard. Il semblerait donc que le personnage soit conscient de sa propre folie et de son total déséquilibre mental.Il se qualifie lui-même "d'irrécupérable" et il s'aime comme il est. Il ouvre les bras à chacune des nouvelles idées qui germent dans sa tête, si grotesque, invraisemblable ou insensé soit-elle !

S'il est aussi imprévisible, c'est également grâce ( à cause ?) du fait qu'il mise énormément sur une part d'improbabilité de risque, et de hasard, ce qui lui permet de ne jamais s'ennuyer. Il aime se lancer à lui-même des défis macabres et soudains, n'éprouvant aucune peur de souffrir ou mourir ; c'est justement cet aspect de sa personnalité qui le rend imprévisible, renforçant son narcissisme et sa folie. Ces défis débiles, absurde, et souvent dangereux ne manque pas de provoquer chez lui un immense fou rire, le rire d'un homme dévorer par la démence, la psychose et peut être la mégalomanie.

Dans ce cocktail instable et aberrant, on peut distinguer un autre aspect de sa personnalité, probablement le plus terrifiant et le plus sinistre de tous, une forme d'intelligence. En effet, toutes les actions du "Black Jack" peuvent mettre des doutes sur sa réelle folie. Est-il simplement fou ou « trop » lucide, au point de ne se plier à aucune des règles de la vie, de n'avoir aucun maître, aucune contrainte, aucunes attaches ? Ses actions ne sont pas motivées par l'argent, le pouvoir, ni rien qui est un rapport avec une raison qui pourrait motiver quelqu'un de sensé !
D’ailleurs, un des psychiatres qui s’occupais autrefois de lui, réussi à le faire cesser de rire et même à le mettre en colère quelques instants en l'accusant de n'avoir jamais été fou, mais de simuler et de jouer la comédie.
Sa liste de ses méfaits est longue, on peut se poser des questions sur ce qui le motive.
Tenez, un exemple : Vol à main armée, braquage, manipulation, homicide parfois même, une signature. Pourquoi donc fait-il tout cela ? Parce que ça l’amuse, ça le distrait, mais également, parce qu’il refuse de se plier à toutes logiques, à toutes conformités, à toutes normes, celle de l'argent et de la vie comprise. On ne peut ni l'achète, ni le persécuter, ni le corrompre, ni négocier avec. Mais le pire, c'est qu'on ne peut pas le raisonner... Il ne rêve que d'une chose, de voir le monde s'effondrer sous ses pieds, s'entredéchirer et bruler dans un chaos le plus total. Là, il sera au comble de sa joie et son rire démentiel résonnera dans tout ce bordel désordonné.

Afin d’arriver à ses fin, il s’en prend souvent aux criminels les plus renommer, les plus dangereux; les pire de la ville. On pourrait penser que c’est de l’inconscience pur, mais, qui sait ce qui lui passe par la tête ? Selon ses propres dires, les criminels, eux au moins, sont amusant, car ils répondent à ses provocations, réagissent à ses actions et sont sans quartier contre lui. C’est encore un de ses défis idiots qui le pousse à se mesurer à eux. A les défier constamment, jusqu’à ce qu’un jour il soit tué. D’ailleurs, une lutte à mort, c’est ça qui lui plaît !
En résumé, Il fait le mal pour le mal, et n'a donc ni morale ni éthique. De fait, c'est sa propre psychose, sociopathie et psychopathie, qui motive toutes ses décisions. Il ne faut donc, en aucun cas, tenter de le comprendre ni tenter de trouver une quelconque logique à ses actions.

Une dernière chose, à chacun de ses coups foireux, il laisse, d'une manière ou d'un autre, derrière lui, un objet en rapport avec son pseudonyme, à savoir, un dé, une carte, ou toute autre chose d'aussi farfelus. L'emplacement de l'accessoire en question, peut-être plus ou moins morbide et répugnant, comme la composition elle-même de sa "marque de visite" qu'il laisse derrière lui comme signature !



Histoire



C'est là la partie la plus amusante pour lui, et pour cause, mythomane au possible, il se plaît à s'inventer chaque fois une histoire toujours différente les unes des autres. Il avouera lui-même qu'il se souvient de tant de version de ses souvenirs qu'il ne sait plus laquelle est la bonne ! Mais il ne rate pas une occasion de la ramener en racontant ses absurdités à tout va !

Mais il faut garder à l'esprit que tout ce qu'il raconte est dit du point de vue du Black Jack. Mais qui sait si, dans chacune des conneries qu'il nous sort, n'y aurait-il pas un fondement de vérité ?

Il s'est donc inventé de nombreux scénarios relatant son enfance, puis son parcours, ses histoires, ne sont pas toutes cohérents, et la plupart se contredisent. En revanche, s'il y a bien un point de non-retour dans la folie et la délinquance, il l'a atteint depuis bien longtemps...
Comme il est impossible d'énumérer toutes les versions qu'il a lui-même sorti, en voici quelques-unes afin de montrer la tournure que prennent ses récits.

"Hmm, quel palpitant passé que celui que j'ai là ! tu serais surpris ! À croire ce que l’on dit, les enfants ayant eu une enfance plutôt … difficile sont plus à risque de finir mal ! Regarde-moi par exemple ! Enfin, je me suis pas mal débrouiller, et je m'en suis plutôt bien sortis tu trouves pas ? ! Mais il y a des moments, comme ça, où ça va pas bien du tout ! MAIS PAS DU TOUT! Pour ça, je m'amuse comme je peux, oh oui ! Ça en effraie plus d’un ! Oh, Mais ne gâchons pas tout de suite la surprise ! Commençons par le début, que je te fasse languir de mon histoire. T’ai-je dit que la curiosité est un vilain défaut?

Tu vois, je suis né aux États-Unis. Mon père était …Un ivrogne… et un accro au jeu ! Oui, oui, c’est bien ça ! Un de ces hommes qui dépensent l’argent dans la boisson et les cartes et qui adore revenir complètement bourrer à la maison. Ha, bien sûr quand il perdait c'était trop drôle à voir, même s'il cassait la gueule à ma daronne !
Mais bon, elle, elle était un peu intelligente et elle se méfiait souvent de mon paternel saoul, surtout quand elle sentait qu'il avait perdu tout son oseille au jeu. Il arrivait tout le temps des disputes entre eux, souvent, elle lui claquait la porte au nez et il devait chercher un autre moyens de rentré dans notre bahut. Enfin, bourré comme il l’était cet imbécile, il le trouvait, jamais ce fameux moyen de pouvoir dormir dans son lit tout chaud à côté de ma daronne ! Nooooon, l’idiot retournait boire, jouer et perdre plus encore !
Je n’ai pas de frères, ni de sœurs, donc pour faire bref, je suis un enfant unique. À moins que j’ai des liens de sang avec le petit gamin d'à côté ? Qui sait si mon père ne s’était pas trompé de maison, un soir où il était plus bourré que d’habitude, et qu’il avait violé la pauvre voisine ?
Tu sais, faut pas chercher très loin d’où j’ai eu mon éducation, si j’en ai eu une ! Avec de tels parents, je vous assure avoir été l’enfant le plus chéri du monde entier ! Comment j’exagère?  Il ne faut pas être si sérieux, c’est mon père qui m'a éduquer et qui m'a balancer comment j'suis aujourd'huit ! Si, si ! C’est plutôt joli, hein ?

D'ailleurs un soir où il était encore plus bourré que d'habitude, ma mère a pris un couteau de cuisine pour se défendre alors qu'il lui avait sauter dessus, pour se consoler d'une autre millième défaite, en assouvissant un ou deux fantasme au passage ! Et tu sais quoi ? Il se trouve que mon cher paternel n'a plus trouvé ça drôle du tout, sur le coup. Oh non, et là, tu sais ce qu’il a fait mon cher papa ? Il l’a retourné contre elle ! Puis il s’est tourné vers moi et m’a dit :  
-" Arrête de tout prendre autant au sérieux ! Vien plutôt avec moi, joué aux cartes et au dé !" Bien sûr j'l'ai plumé comme pas possible, cet outre à bière, et quand il m'a bien menacé et bien insulté, je l'ai pris au couteau de cuisine, comme il a fait à ma mère ! Sur son cadavre j'ai déposer l' As et le Valet noir avec lequelle je l'avais battus ! C'est rigolo, non ? Tu ne ris pas ? Toi aussi t'es trop serieux ! "


Parole du Black Jack, à un psychologue qui l’écoutait d'une manière très intéressée ! Ici, on apprend qu'il est fils unique. Enfin pour ce qu'il en dit !


"Haa ! Tu sais, quand j’étais encore un petit morveux et que j’allais à l’école, tout le monde me connaissait sous le nom de Hiroshi Sakakibara ! Pourtant, je n’avais pas d’amis, enfin à vrai dire très peu !
Mais, ceux que je possédais, je les avais manipulés avec soins. J'aimais déjà bien faire ça, à l’époque !
C’était presque mes gros clebs rien qu'à moi ! J’arrivais à leur faire faire des actes assez… étranges, morbides, scandaleux même. Et tu sais quoi? Personne n’arrivait à retracer leur chef de bande, c’est-à-dire moi !
Les professeurs avaient beaux s’acharner à les questionner, j’avais habilement, comment dire… menacer mes gentils amis de ne rien leur balancer. Sinon, ils passeraient un mauvais quart d’heure."


Je me mis à éclater d'un grand rire, fort mais pas forcer du tout, je trouve vraiment ça drôle ! Puis, comme si de rien n'était, je repris très sérieusement:

"Ouais ! Et après ma scolarité, je crois que ça a un peu changé radicalement. En fait, je faisais quelques vols par ci, par-là, sans trop attirer l’attention au départ, je m’amusais avec les flics, tu vois. Je restais dans l’ombre, j’attendais quelque chose, mais j' savais pas quoi en fait ! Probablement parce que le quelque chose en question n’existait pas... Tu sais, on se cherche encore et encore. Moi aussi j’suis passé par là! J’ai utilisé simplement des moyens plus… différents que les tiens pour passer au travers. Et un jour, il fallait bien que cela arrive, je suis tombé amoureux.
Oh ouiii, ce merveilleux sentiment, tu t’imaginais que je ne pouvais pas aimer moi aussi ? Alala , elle était magnifique tu vois, une vraie beauté. Mais elle jouait beaucoup, beaucoup.
Mais pas avec n’importe qui, non, des requins, des vrais, des durs à cuir ! Et le jour où elle s’est endettée à ne plus pouvoir payer, ils lui ont fait la peau, tu comprends ? C’était pas joli à voir. Elle était détruite, alors pour la consoler et lui prouver que je me foutais de sa nouvelle gueule ravagé, je lui ai amené la tête de ces type qui l'on défoncer.
ET DEVINE QUOI? Elle m'a dégueulé à la figure avant de se barrer ! Mais entre-temps, j'lui dis merci, grâce à elle, j'ai découvert que le jeu c'était trop bon pour se payer une belle tranche de fou-rire !"


Une autre des histoires du Black Jack, à un anonyme, on apprit cependant, dans celle-ci, son vrai nom ! Enfin, on considérant qu’il ne nous a pas raconter encore des crack…

« Aussi loin que je remonte dans ma vieille caboche, j’ai toujours vécu comme ça.
Ma principale occupation, ma carrière, ma vie… Voler, dynamiter et manipuler. Jusqu’à ce que je me trouve une autre obsession. Loin d’être aussi passionnante, hélas!
Mais c’était juste ce qui me fallait le temps que je trouve ma vraie destinée. Je me suis mis à arnaquer et à menacer les petits mafieux afin qu’ils travaillent pour moi.
Ils ont dévalisé des banques en prenant soin de s’entre-tuer pour se faire croire qu’ils auraient une plus grosse part, mais au final c’était moi qui récoltait tout et qui laissait une jolie marque de visite ! Haa, mais je m’en prends aux criminels maintenant, et les pire parmi toute la vermine qui compose cette ville ! Et tu sais pourquoi ? Parce que c’est tellement mieux de s’en prendre à ceux qui réagissent et qui répondent à mes p’tites provocations ! Eux, ils sont marrants ! Et au moins, contre eux, je sais que si je me fait plumer, au moins, je mangerais des pissenlits par la racines ! »


Là, j’éclate d’un grand rire, fort et moqueur. Un rire inquiétant que l’on n’a pas envie d’entendre ! Tout les médecins me regarde d’un air bizarre, avec leurs gros yeux de merlan fris, haa, ils sont incapable de piger les histoires marrante ! Je poursuis donc :

« Tout cet argent ne me servait à rien, si bien que la quantité que je dépensais et brulait ne m’importait guère, tant que les gens parlaient de moi. En un rien de temps je fus un criminel très recherché. Et croyez-moi, c’est là que tout commence… »

Histoires, racontées par Le Black Jack à des médecins de l’asile dans laquelle il fût enfermé. On ne connait pas la suite, car il a changer de sujet brutalement ! On apprend dans ce passage qu’il aime s’attaquer à d’autres criminel, il explique pourquoi, mais dans une logique bien à lui, qu’il est seul à comprendre, si on admet qu’il y a quelque chose à comprendre…


Voici la théorie d’un psychologue qui pourrait peut-être expliquer le fait que Black jack raconte tant d’histoire différente à chacune des personnes qu’il croise :

« Pourquoi Le Black Jack, comme il a choisi de s’appeler, raconte-t-il pleins histoires différentes ? Simplement parce qu’il s’adresse à pleins de personnes différentes ! Tout simplement, mais plus en détails, mettons-nous un instant à la place du Black Jack. Quel est son objectif ? Pourquoi raconte-t-il ses histoires ? Pour une seule raison : faire peur, car ça l’amuse ! Et la meilleure façon pour donner un maximum d’impact à ses histoires, c’est de les adapter selon les personnes à qui il les raconte. Si vous voulez provoquer une réaction chez quelqu’un, vous devez adapter votre argumentaire à votre cible. Vous devez utiliser des mots qui lui parlent. Des mots qui la touchent. Des mots qui la font agir. Black Jack l’a parfaitement compris. Il identifie les peurs de ses cibles, et les utilise pour leur inventer à chacune une histoire sur mesure. Une histoire qui les terrifie. »

-«Sakakibara, tu as perdu ta langue ? Toi qui étais si bavard en arrivant ici, dans cet hôpital ! Tu sais que ça fait un moment que tu es là, dans cet hôpital, je suis ici pour t’aider à aller mieux ! Mais si tu ne me dit rien, je ne pourrais rien faire pour toi… »

-IMBECILE ! » Répliquais-je très violament ! Sortie brusquement d’un état totalement inerte.

-« Écoute bien, le toubib, si tu m’appelle une nouvelle fois comme ça, je te coupe la langue et… »
Et là, sans aucune raison apparente, je lui sors, sur un ton presque amical :

-« Hooo, après tout, tu as raison ! C’est comme ça que je m’appelle, et on presque des potes maintenant, hein ? Alors tu sais quoi ? Je vais te raconter un truc, mais bon, ce sera notre petit secret, rien qu’entre nous, d’accord ? Tu aimes les tours de magie ? Non ? Moi j’adores ça ! Tu vois, un jour je suis dans ma cellule ridicule et puis le lendemain… Tadaaa ! J’aurais … Dis-par-ru ! Ho, j’espère que tu ne seras pas triste, hein, mon vieux copain ! Parce que, de toute façon je reviendrais, tu sais bien ! Ici c’est un peu comme, ma deuxième maison ! Mon club de vacances ! Tu sais ce que j’ai remarqué ? Personne ne panique quand tout se déroule selon le plan… Et cela même s’il est affreux ! Si je te dis que je m’évaderais un jour et que je recommencerais à faire tout un Bazard dans je ne sais trop quel ville, personne ne s’affolera, parce que ça, ça fait parti du plan ! Par contre si j’avais fermé ma gueule et qu’un malheureux jour on ne me retrouve pas dans ma cellule… alors là, TOUT LE MONDE S’AFFOLE ! Un peu comme ma vieille et regretté sœur quand le dernier jour de sa vie, elle a vu mon père rentrer à la maison, avec deux ou trois autre de ses collègue de bureau, et je t’ai raconté ce qu’il lui on fait à la pauvre petite ? Et bien, je vais te le dire…Il l'ont pariés à un stupide jeu de hasard et celuis qui gagnais, pourrais...

-NON ! ça suffis comme ça ! J'ai asser écouter tes salades ! » Le médecin a coupé court à cette discussion.

-« Black Jack hein ? Pour toi le jeu s’arrête ici ! Tu es irrécupérable et jamais, tu m’entends, JAMAIS tu ne sortiras de cet asile ! Je m’arrangerais personnellement pour que dans les prochains jours tu passes dans la salle d’opération et que tu sois lobotomisé !

-Ho ! Mais c’est qu’il se fâche ! Ce fût un plaisir de converser avec toi, mon vieux copain ! »

Le dernier dialogue de Black Jack avec le médecin qui s’occupait de lui depuis son incarcération. Son évasion eu lieu peu de temps après. Et plus jamais il n’a refait parler de lui !



Animal






Nom :
Race :
Sexe :

Description :

Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Dim 6 Jan - 15:42

Bienvenue Black Jack ! Détruits pas tout Mayaku hein :3

Je n'ai pas eu le temps de lire toute ta fiche, et ce n'est probablement pas moi qui la validera, mais je voulais te souhaiter la bienvenue parmi nous, petit énergumène !

Have fun !
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Dim 6 Jan - 19:58

Tu me fais penser au joker dans batman, ptét le sourire! (ou alors parce que t'es complètement taré? oéoé :D)
Welcome, bon courage pour ta fiche.
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Dim 6 Jan - 21:08

Pour ma part le sourire est niché entre le Joker et celui qu'a parfois Kyo aux yeux de démon dans SDK ...

M'enfin, (re)bienvenue ! Ton personnage est ... est ... positivement dérangeant, j'aime !

Je te laisse au main d'une autre personne puisque je ne te valide pas non plus ^^
Dreiden M. Ijiwaru
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 21/05/2011
Crédits : RiotEye
Profession(s) : Avocat en Droit Pénal, Mannequin pour Of Velvet, Dealer à Shooter

http://www.mayaku-town.com/t19-dreiden-morgan-morden-ijiwaru#20

guess what I am capable of
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.



Dim 6 Jan - 21:48

    Re Bienvenu à Mayaku !

    Ta fiche a été agréable, drôle à lire. J'ai passé un bon moment et j'ai hâte de voir ce que ce personnage donne en rp ainsi que ce qu'il pourra exercer sur la ville ! Certains des évènements que l'on avait dans l'idée de réaliser pourrait être issu de ton personnage. Si tu as des propositions à nous faire pour mettre le "bordel", n'hésite pas. Nous en débattrons ensemble et verrons si cela peut-être possible. :)

    En ayant hâte de pouvoir te ficher sur les affiches d'avis de recherche, muwahaha. Fait gaffe à toi BJ ! ;)

    J'ai voulu laisser le plaisir à Ashuu de s'occuper de ta fiche. Étant la première à vouloir le faire ! J'espère que ça ne dérange pas les autres membres du staff !


Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 7 Jan - 15:57

Spoiler:
 

Je vous remercie tous d'avoir lu ma fiche ! ça fait très plaisir ! J'avoue m'être beaucoup amuser à l'écrire ! Au plaisir de vous croiser peut-être un jour dans un Rp !

Dragôo, oui, j'ai un paquet d'idées qui me viennent à l'esprit ! Et je serais ravi si mon personnage pouvait être lié à d'importants évènements !
Comment puis-je te faire parvenir certaines afin de te donner une rapide idée ?




Dreiden M. Ijiwaru
avatar

Nombre de messages : 2779
Date d'inscription : 21/05/2011
Crédits : RiotEye
Profession(s) : Avocat en Droit Pénal, Mannequin pour Of Velvet, Dealer à Shooter

http://www.mayaku-town.com/t19-dreiden-morgan-morden-ijiwaru#20

guess what I am capable of
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.
Such a pretty boy, but such a dirty mouth.



Lun 7 Jan - 19:04

    Black Jack a écrit:

    Comment puis-je te faire parvenir certaines afin de te donner une rapide idée ?

    Il te sera possible de le faire par Messages privés. Sinon, nous pouvons créer une catégorie privée avec le staff où nous pourrions débattre sur tes propositions. Ça permettrait d'avoir l'avis de tous sur la chose et pas seulement le mien. Est-ce que cette deuxième proposition conviendrait à tous ? :)


Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Lun 7 Jan - 19:59

Bonjour, bonsoir ! Désolée, très cher, à cause de l’attention que j’ai porté à ta fiche en la voyant, tu as dû attendre plus longtemps avant que quelqu’un s’occupe officiellement de toi. So, so sorry.

Je vais donc, sans plus tarder, m’attarder sur le cas de ta fiche. Dans l’ensemble, tout colle. Tu as un style fluide et agréable et j’aime beaucoup les diagnostics imprécis et incertains qui entourent ton personnage. Si tu me l’avais strictement présenté comme ‘psychopathe’ j’aurais probablement chipoté sur des détails des heures durant, mais l’ambigüité, est-il fou, est-il extra-lucide, me permet de passer outre un diagnostic précis. Ça me plaît. Et l’étudiante en psychologie que je suis n’a pas envie de se jeter sous un train, ça aussi, c’est cool. Aussi, j’apprécie particulièrement l’aspect mythomane *^* et je trépigne d’impatience à l’idée de voir cela intégré à tes rps.

Par contre, je sais que certaines personnes ont tendance à pousser à l’excès ( ou plus communément au grosbillisme ) lorsqu’elles jouent le genre de personnage que tu nous présente. Là où la fiche est fort intéressante en elle-même, je n’ai pas encore vu ton style de jeu et ne peut donc prédire la manière dont tu feras interagir Black Jack sur le forum. Considère ceci, non pas comme un avertissement, mais plutôt une mesure de prévention. J’ai trop vu de personnages aux caractères originaux bafoués dès qu’ils aparaissaient in-rp.

Bon, mis à part cette jolie petite indication de rien du tout ( vu ton style, j’avoue ne pas trop m’inquiéter pour la suite de ton personnage ), je crois qu’on peut aisément te considérer validé au sein du quartier Sud. ( Enfin un peu d’animation dans ce coin de la ville, huhu. )

Je t’envois de ce pas visiter les formulaires suivants ;

Téléphone
Boîte aux lettres
Relations
Habitation

Passe un agréable séjour sur Mayaku. Au plaisir de t’y voir rester longtemps.
Encore désolée pour l’attente ! ( Et pour les fautes que contient assurément ce message de validation teehee ~ ! )

PS ( DRAY ) - Aucun problème à ce qu’on ouvre une catégorie spéciale pour le nouveau venu. Surtout s’il a des idées. \O It might be fun ~ !
Invité
avatar

guess what I am capable ofInvité



Mar 8 Jan - 18:35

Bonsoir a toi, Ashley Yuu S.
Je te remercie pour la validation et pour le temps pris afin de lire ma présentation. Mes Rp ne devraient pas être différents de ce qui est présenter ici ! Le personnage restera toujours dans le cadre du crédible et du résonnable ! J'essaierais de faire de mon mieux !

Je vais de ce pas remplir les formulaires présentés.
Je vous souhaite à tous une bonne soirée !

PS: pour les fautes, ce n'est certainement pas moi qui te blâmerai pour ça ! N'Hésitez pas m'envoyer un MP lorsque vous aurez créé un sujet où nous pourrions débattre des évènements que pourrait entraîner Back Jack !
Contenu sponsorisé

guess what I am capable of





Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mayaku :: Personnage :: Personnages validés :: Quartier Sud-